Maroc : 161 837 élèves ont abandonné l’école en 2020

18 février 2021 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le décrochage scolaire au Maroc devient de plus en plus inquiétant. En tout, plus de 161 000 élèves ont abandonné le cycle collégial au cours de l’année scolaire 2020-2021, indiquent les statistiques du ministère de l’Éducation nationale.

Dans le détail, 62 244 élèves ont abandonné leur scolarité en troisième année de ce cycle contre 60 970 en première année du même cycle et 37 623 en deuxième année, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

Ces statistiques alarmantes interpellent sur la gestion des ressources humaines, matérielles et financières affectées à ces établissements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Maroc : voici les nouveaux horaires dans les écoles durant le ramadan

Le ministère marocain de l’Éducation nationale a porté mercredi, à la connaissance des directeurs des académies régionales, les différents horaires applicables, au cours du mois...

Les élèves marocains abandonnent de moins en moins l’école

Près de 55 200 élèves ont abandonné l’école dans les trois cycles de l’enseignement, la saison scolaire 2019-2020. L’annonce a été faite, mardi à Rabat, par le ministre de...

Maroc : les parents sanctionnés en cas de décrochage scolaire

À en croire les statistiques rendues publiques par le ministère de l’Éducation nationale, au moins 161 837 élèves du cycle collégial ont quitté l’enseignement durant l’année...

Le décrochage scolaire en légère baisse au Maroc

L’abandon scolaire est en baisse au Maroc. C’est du moins ce qu’indiquent les données communiquées par Saïd Amzazi, ministre en charge de l’Éducation nationale, de la formation...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...