Lutte contre l’abandon scolaire : la touche innovante des artistes

26 février 2020 - 01h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une exposition se tient du 23 au 27 février 2020 à l’auditorium Oasis. Une partie des revenus de la vente des objets servira à soutenir l’association "Enfance Maghreb Avenir", qui depuis 2005, œuvre pour la lutte contre l’abandon scolaire.

"EMA’rt" : c’est le nom de l’exposition, la deuxième, qui regroupe vingt et un photographes, peintres et sculpteurs qui exposent collectivement à l’Oasis, pour appuyer l’association "Enfance Maghreb Avenir" s’investit dans la lutte contre l’abandon scolaire en s’appuyant sur l’art. "C’est la deuxième édition, la première ayant eu lieu en 2018. Pour la précédente édition, 450 000 DH ont été récoltés. Pour cette année, il faudra attendre fin février pour connaître le montant collecté", explique Najate Limet, la fondatrice et présidente de "EMA Maroc" qui est une antenne de "Enfance Maghreb Avenir France", rapporte La Vie Eco.

Réhabilitation des écoles, acquisition de véhicules de transport scolaire, don de fournitures scolaires … Bref, il s’agit de garantir le droit à l’éducation aux enfants. EMA est également sur le projet "Ecole de la deuxième chance", située à Nouasseur. Assurant à la fois un apprentissage et une formation professionnelle, cet établissement accueillera une soixantaine d’élèves âgés de 17 à 20 ans. Tous les travaux de réhabilitation et d’aménagement ont été réalisés en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et l’INDH.

Les actions de l’association ont, aujourd’hui, profité à 13 600 enfants, en particulier des petites filles qui ont pu être scolarisées ou maintenues dans le milieu scolaire, précisent ses responsables. Par ailleurs, pour pallier l’éloignement des écoles qui constitue la cause principale du décrochage scolaire, l’association s’est également investie dans l’amélioration du transport.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exposition - Education

Aller plus loin

Le décrochage scolaire en légère baisse au Maroc

L’abandon scolaire est en baisse au Maroc. C’est du moins ce qu’indiquent les données communiquées par Saïd Amzazi, ministre en charge de l’Éducation nationale, de la formation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.