L’école maroaine perd 330 000 élèves chaque année

14 avril 2022 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Quelque 300 000 élèves marocains quittent l’école chaque année, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports, Chakib Benmoussa, qui s’exprimait devant la commission de l’éducation, de la culture et de la communication de la Chambre des représentants.

Selon le ministre, « ces données et ces faits affectent négativement les indicateurs de développement humain dans notre pays étant donné le lien étroit entre la réalité du système éducatif et la position du Maroc dans les rangs du développement humain en général ».

À lire : Maroc : le ministre de l’Education veut 40 élèves par classe

Comme solution d’urgence, le ministre de l’Éducation nationale a indiqué que son département travaille pour réduire considérablement le phénomène de déperdition scolaire. Cela passe par la prise de plusieurs mesures fixées dans le Programme national de développement de l’enseignement primaire.

À lire : Maroc : près de la moitié des étudiants marocains décrochent à l’université

D’ailleurs, le nombre de départements incubateurs de l’enseignement primaire est passé de 37 298 au cours de l’année scolaire 2017-2018 à 45 157 départements pour l’année en cours. De plus, le ministère compte travailler à l’amélioration de la qualité de l’enseignement primaire, afin de permettre aux élèves de mieux se faire former.

Sujets associés : Education - Chakib Benmoussa - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Au Maroc, l’école privée réussit bien mieux que le public

Les établissements privés au Maroc ont, en général, de meilleurs résultats que ceux du public. Il se dégage un écart entre le niveau de performance des élèves, selon conseil...

Maroc : interdiction faite aux élèves de filmer dans les écoles

Chakib Benmoussa, ministre de l’Enseignement supérieur, interdit désormais aux élèves de filmer dans les établissements scolaires, afin de mettre fin à la diffusion sur les...

Ramadan : les Marocains commenceront l’école plus tard

Dans une note envoyée aux directeurs des académies régionales, le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, a défini les horaires qui seront en vigueur...

L’école marocaine comparée à une « maison close »

Le prédicateur marocain Redouane Benabdeslam fait l’objet d’une plainte pour avoir qualifié l’école marocaine de « maison close » et de « lieu de débauche ». Suite à ces propos,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.