Au Maroc, l’école privée réussit bien mieux que le public

2 décembre 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les établissements privés au Maroc ont, en général, de meilleurs résultats que ceux du public. Il se dégage un écart entre le niveau de performance des élèves, selon conseil supérieur de l’Éducation.

Dans son rapport 2019 contenu dans le programme national des acquis des élèves (PNEA), le conseil a révélé qu’il persiste une différence entre les établissements publics et privés, précisant que les élèves du privé bénéficient d’un encadrement plus renforcé, de cours de soutien, d’un environnement social plus favorable, de diverses ressources pour leurs apprentissages.

Dans le détail, il ressort du rapport que les écoliers de 6ᵉ année de primaire et les collégiens de 3ᵉ année du collège du privé s’en sortent mieux, dans toutes les matières retenues (arabe, français, mathématiques, éveil scientifique, physique-chimie et sciences de la vie et de la terre).

A lire : Maroc : les élèves désertent les écoles privées

Par exemple, le rapport souligne qu’en mathématiques, les écoliers des établissements privés cumulent 280 points (sur 500), contre 246 pour leurs camarades du public (soit +34 points). Au collège, le score des élèves du privé est de 313 points, contre 247 pour ceux issus du public (+66 points).

« Si l’on se réfère aux critères de l’OCDE, cette différence équivaut à un écart de scolarité de quatre ans entre les deux secteurs », assure Rahma Bourqia, directrice de l’Instance nationale d’évaluation (INE).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Conseil supérieur de l’enseignement

Aller plus loin

L’école maroaine perd 330 000 élèves chaque année

Quelque 300 000 élèves marocains quittent l’école chaque année, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports, Chakib Benmoussa, qui...

Maroc : les écoles privées ne veulent pas renégocier les frais

La fixation des frais de scolarité et d’assurance suggérée par le ministère de l’Éducation nationale, n’est pas du goût des dirigeants d’écoles privées. Ces derniers...

Maroc : 200 000 élèves ont quitté le privé pour le public

Le taux des élèves dans les établissements d’enseignement privés a chuté lors de cette rentrée scolaire. A cause de la pandémie, plus de 200 000 élèves ont quitté les...

Cours présentiels ou à distance : les écoles privées ont tranché

Certains responsables d’écoles privées ont informé les parents d’élèves qu’ils avaient opté pour l’enseignement présentiel, contrairement à la décision adoptée par le ministre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...