Recherche

Le Maroc s’endette pour équilibrer ses réserves en devises

© Copyright : DR

25 mai 2013 - 19h35 - Economie

Le ministère de l’économie et des finances s’apprête à vendre une partie des obligations souveraines (dette garantie par l’Etat) du Maroc à des banques et des investisseurs étrangers, afin de bénéficier d’un nouveau crédit d’un milliard de dollars, destiné à combler une partie du déficit budgétaire du pays estimé à 21 milliards de DH au premier trimestre 2013.

Le nouveau crédit risque d’être octroyé à des taux d’intérêt très élevés, car les créanciers ne manqueront pas de prendre en considération la crise gouvernementale au Maroc, ainsi que le récent rapport du Fond monétaire international (FMI) sur la conjoncture économique du pays.

"Ce n’est pas le bon moment pour émettre les nouvelles obligations souveraines. Le Maroc devait demander un crédit plus conséquent lors de la première opération de vente, afin de bénéficier de taux d’intérêt plus intéressants", explique l’économiste marocain Ahmed Kassal au quotidien Al Massae.

Cette opération devrait permettre au Maroc de faire face à la baisse inquiétante de ses réserves en devises, qui ne couvrent plus que trois mois d’importations actuellement.

Nizar Baraka, ministre de l’économie et des finances, était quant à lui optimiste en affirmant que l’émission des nouvelles obligations d’une valeur d’un milliard et demi de dollars dans le marché mondial, constitue un signe de confiance de la part des acteurs économiques et financiers internationaux dans l’économie marocaine.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact