Le Maroc accusé d’espionnage par le journaliste espagnol Ignacio Cembrero

19 juillet 2021 - 22h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le journaliste espagnol Ignacio Cembrero, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, soupçonne le Maroc d’avoir piraté son téléphone portable avec le logiciel d’espionnage israélien, Pegasus.

« Je soupçonnais que quelque chose se passait depuis le début de la récente crise entre l’Espagne et le Maroc parce que deux de mes conversations sur WhatsApp avec des hauts fonctionnaires de l’administration espagnole sont parues dans un journal marocain, alors que je n’en ai discuté avec personne. Ceux qui ont publié cette information ont eu accès à mon téléphone portable », explique à 20minutos, le journaliste espagnol, Ignacio Cembrero.

Le journaliste qui avoue qu’il n’a « rien remarqué » d’étrange sur son téléphone, tente de trouver une justification à cet acte d’espionnage qu’il impute au Maroc. L’intérêt du royaume serait d’être informé de ses conversations avec de « nombreuses personnalités et hauts fonctionnaires espagnols ayant des responsabilités au gouvernement, dans l’armée… ». « Une fois qu’ils ont le numéro de téléphone, ils peuvent s’infiltrer », explique Cembrero qui sent sa sécurité menacée.

À lire : Réaction du Maroc suite aux nouvelles accusations d’espionnage

« Je me sens très peu protégé, car nous avons affaire à un service secret étranger avec un logiciel très sophistiqué, Pegasus, qui est presque indétectable. Je ne sais à quelles portes frapper. Aidez-moi. J’ai contacté une entreprise privée pour voir si elle peut me donner un coup de main », a ajouté le journaliste qui n’entend pas porter plainte. « Ce dont j’ai besoin, ce sont des personnes expérimentées pour m’aider à protéger mon téléphone et mon ordinateur portable », insiste le journaliste.

Selon une enquête conjointe menée par 17 médias, dont The Guardian, Le Monde ou The Washington Post, avec le soutien d’Amnesty International et d’une ONG française, plus de 50 000 numéros de téléphone dont 180 appartenant à des journalistes, auraient fait l’objet de piratage entre 2016 et juin 2021 avec le logiciel de piratage Pegasus, développé par la société de surveillance israélienne NSO Group.

Sujets associés : Espagne - Israël - Espionnage

Aller plus loin

Le Maroc soupçonné d’avoir espionné l’activiste sahraouie Aminatou Haidar avec Pegasus

La militante sahraouie des droits humains, Aminatou Haidar, aurait été, ces derniers mois, victime d’espionnage à l’aide du logiciel israélien Pegasus, selon Amnesty...

Espionnage de Pedro Sanchez : des agents secrets marocains en Espagne en mai 2021 ?

L’Espagne a découvert un réseau d’agents secrets marocains à La Rioja en mai 2021, mois au cours duquel les téléphones portables de Pedro Sanchez et de Margarita Robles...

Pegasus : le Maroc saisit la justice espagnole

Accusé d’avoir espionné les téléphones portables de plusieurs journalistes espagnols à l’aide du logiciel israélien Pegasus, le Maroc a mandaté le cabinet d’avocats Ernesto...

Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Mediapart et le Canard enchaîné ont décidé de porter plainte après que l’enquête du consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que des journalistes et...

Dossiers :

Espagne

Encore de nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

L’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, en Espagne, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, continue de défrayer la chronique. Encore de nouvelles révélations.

L’Espagne refuse la nationalité à un Marocain

Un Marocain s’est vu refuser la nationalité espagnole en appel après avoir passé 13 ans à Ceuta avec sa famille. Son dossier a été rejeté en raison de son « intégration insuffisante ».

Espagne : un Marocain, disparu depuis 2019, toujours recherché par sa famille

Saïd Hourmati, 33 ans, résidant en Espagne depuis 2008, a disparu le 15 juin 2019 à Palma de Majorque, deux mois avant son mariage. Il aurait eu des relations avec une femme mariée dont le mari l’aurait menacé de mort. La police nationale continue...

A Sebta, l’activité économique est en berne

L’économie est en berne à Sebta. Les principales activités sont asphyxiées au profit de la lutte contre la migration clandestine. L’arrêt de la contrebande, du tourisme, de l’alimentation, ont plongé les habitants de l’enclave dans le désarroi.

Pour un ancien procureur espagnol, le Maroc est « l’ennemi » de l’Espagne

L’ancien procureur de Saragosse, Ramiro Grau, considère le Maroc comme « l’ennemi » de l’Espagne. Il dénonce la politique du royaume qui laisse arriver par centaines des migrants à Ceuta et Melilla, et la passivité des autorités espagnoles qui ne...

Israël

« Israel Aerospace Industries » débarque au Maroc

Un protocole d’accord sera signé, ce mercredi, entre l’entreprise israélienne « Israel Aerospace Industries » (IAI), spécialisée dans la fabrication de moyens aériens à usage militaire et civil, et le ministère du Commerce à Rabat.

Ivanka Trump et Jared Kushner en vacances au Maroc

Ivanka Trump, fille et ancienne conseillère de Donald Trump, et son époux Jared Kushner, ancien conseiller principal, gendre de l’ex-président des États-Unis et par ailleurs un des artisans de la normalisation arabo-israélienne ont rallié le Maroc ce...

Miss Univers 2021 : Kawtar Benhalima veut défendre les couleurs du Maroc

Quatre jours après son élection en tant que représentante du Maroc au prestigieux concours de beauté dénommé Miss Univers, Fatima-Zahra Khayat, à cause d’une foulure à la cheville, a été obligée de remettre la couronne à sa première dauphine Kawtar...

Indignation du Maroc après les propos de l’ambassadeur palestinien au Sénégal

Le Maroc a réagi aux propos tenus par l’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, qui a critiqué « de manière tendancieuse » la normalisation de ses relations avec Israël.

Mike Pence bientôt en visite au Maroc

Mike Pence, ancien vice-président des États-Unis, se rendra en Israël puis au Maroc en mars prochain. Une visite placée sous le signe du renforcement des accords d’Abraham.

Espionnage

Citadel, deuxième série TV la plus chère du monde, tournée en partie au Maroc

Une partie de la série TV d’espionnage Citadel, deuxième production la plus chère de Prime Video (Amazon) derrière Les Anneaux de Pouvoir, a été tournée au Maroc.

Qatar : les supporters marocains obligés d’installer des espions sur leurs smartphones

Les Marocains qui se rendront au Qatar pour soutenir les Lions de l’Atlas à la Coupe du monde qui démarre ce 20 novembre, devront installer sur leurs smartphones l’application officielle de l’événement, Hayya, et l’application de suivi Covis, Ehteraz....

Le ministre de l’Intérieur espagnol espionné avec Pegasus, en pleine crise avec le Maroc

L’analyse du téléphone du ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a révélé qu’il a été espionné avec Pegasus les 7 et 26 juin 2021, en pleine crise avec le Maroc, et que plus de 6 Go de données y ont été extraites.

Pegasus : un ancien patron du renseignement français prend la défense du Maroc

Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur français affirme que « le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Emmanuel Macron » à l’aide du logiciel israélien Pegagus. Il compte sur l’enquête judiciaire technique et internationale...

Pegasus : nouvelle plainte du Maroc à Paris

Le Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation à Paris contre le journal français « L’humanité », l’un des 17 partenaires du consortium formé par Forbidden Stories, qui est à l’origine des accusations d’espionnage contre le royaume.