Recherche

Maroc : la farine utilisée pour combler le manque de pâturages

© Copyright : DR

5 mars 2020 - 16h30 - Société

L’absence de précipitations et la rareté des pâturages ont poussé les éleveurs à penser à la farine comme alternative pouvant leur permettre de nourrir leur bétail. Cela se passe précisément dans les provinces du sud et dans la région de Guelmim-Oued Noun.

L’intérêt des éleveurs pour la farine qu’ils transforment en aliments pour bétail en la mélangeant à de l’eau, a engendré une pénurie dans les marchés des provinces du sud. Les prix enregistrent une hausse jamais observée. Les pâturages, étendus sur 3 millions d’hectares dans la région de Guelmim-Oued Noun, font les frais de la sécheresse, rapporte le360.

La pénurie de farine, risque de perdurer, car selon les premières données, la région de Guelmim-Oued Noun a connu, cette année, un déficit pluviométrique de 48 % par rapport à l’année dernière. La province d’Assa Zag enregistre un déficit de plus de 50 %, et celle de Sidi Ifni, un déficit de plus de 52 %. La faiblesse des précipitations a réduit de 28 % les surfaces cultivées, par rapport à 2019.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact