Maroc : forte hausse des saisies de drogue en 2021

25 mars 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

En 2021, les saisies de drogues et produits illicites ont fortement augmenté au Maroc, représentant au total 843 tonnes de cannabis et dérivés et quelque 3 tonnes de cocaïne. En tout, 99 761 affaires liées au trafic de drogue ont été traitées.

Dans une lettre adressée au parlement, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a indiqué que la traque contre les trafiquants de drogue et produits illicites a été productive l’année dernière.

A lire : Le Maroc participe au démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue

Outre les 843 tonnes de cannabis et 3 tonnes de cocaïne saisies, les forces antidrogues ont mis la main sur 6 kg d’héroïne et plus de 1 615 570 de comprimés hallucinogènes.

Par ailleurs le ministre a souligné que la lutte nationale contre le trafic de drogue repose sur trois piliers. Il s’agit de la limitation continue des drogues, de la limitation de la demande et enfin de la sensibilisation. Cette stratégie permet au quotidien de réduire ce trafic nuisible à l’économie nationale, a-t-il expliqué.

Sujets associés : Drogues - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Maroc : deux douaniers arrêtés pour trafic de drogues

Huit individus, dont deux douaniers, ont été interpellés mercredi par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda, pour leur implication présumée dans...

Agadir : trois MRE arrêtés à l’aéroport pour trafic de drogue

Les policiers de l’aéroport d’Agadir ont interpellé, lundi, trois MRE en partance pour l’Italie, qui ont ingéré une grosse quantité de cannabis. Les suspects ont été admis à...

Le Maroc participe au démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue

Le Maroc a participé à une grande opération internationale contre le trafic de drogue menée simultanément au Brésil et dans trois pays européens.

Plusieurs tonnes de drogues incinérées à Tanger

Les autorités marocaines ont procédé mardi à Tanger, à l’incinération de plusieurs tonnes de drogues saisies, dont du haschich et de la cocaïne, ainsi que d’autres marchandises...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...