Le Maroc et la France en exercices militaires non loin de l’Algérie

22 mars 2022 - 16h00 - France - Ecrit par : S.A

Depuis le 1ᵉʳ mars, les forces armées françaises s’entraînent à Errachidia dans la nouvelle et troisième zone militaire marocaine aux côtés des Forces armées royales (FAR) dans le cadre de l’exercice interarmées maroco-français dénommé « Chergui 2022 ». Ces manœuvres internationales s’inscrivent dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

Sous l’autorité du général de division Mohamed Miqdad, premier commandant de la Zone Est-troisième zone militaire du royaume-, l’exercice interarmées maroco-français dénommé « Chergui 2022 » se déroule, pour la toute première fois, à Errachidia au niveau de la frontière algérienne. Cette manœuvre était prévue de longue date puisque « les travaux de planification de cet exercice ont été conjointement menés entre les responsables militaires des deux pays, en France et au Maroc, depuis septembre dernier », indique un communiqué de l’Etat-major général des FAR. Chergui 2022 a débuté par des entraînements techniques et de reconnaissance du terrain menés par des pilotes militaires français et marocains. La quatrième brigade d’aérocombat (4ᵉ BAC) de Clermond-Ferrand, qui comprend plus d’une centaine de militaires de différents régiments d’hélicoptères de combat participe à cet exercice.

À lire : Exercices militaires : les marines française et marocaine dans le détroit de Gibraltar

« Chergui 2022 » est un exercice interarmées mené dans le cadre des missions de défense de l’intégrité territoriale, visant à consolider les capacités de planification et le développement de l’interopérabilité technique et opérationnelle entre des moyens aéroterrestres relevant des FAR et de l’armée française. Cet exercice devrait prendre fin vendredi 25 mars 2022.

Sujets associés : France - Algérie - Défense - Armement - Errachidia

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI ordonne un large mouvement des attachés militaires

Le roi Mohammed VI a instruit des responsables militaires à l’effet de procéder à un large mouvement des attachés militaires à l’étranger.

Les Forces armées royales et les forces américaines s’entraînent

Deux B-52 de l’armée américaine, dont au moins un de la base aérienne de Minot dans le Dakota du Nord, se sont entraînés, lundi, aux côtés de quatre F-16 des Forces aériennes...

Exercice militaire conjoint entre forces royales air et l’armée de l’air française

L’exercice « Échange Air Maroc 2022 » entre les Mirage 2000 de l’armée de l’Air et de l’Espace et les Mirage F1 des Forces Royales Air a démarré lundi 16 mai 2022. Il vise...

Exercices militaires : les marines française et marocaine dans le détroit de Gibraltar

L’Activité de coopération opérationnelle (ACO) CHEBEC 21 a eu lieu en ce mois de décembre entre les marines française et marocaine, la frégate Guépratte et la frégate Sultan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

Le Maroc a commandé des hélicoptères H135 d’Airbus auprès du constructeur aéronautique européen, Airbus. De quoi moderniser et renforcer sa flotte d’hélicoptères militaires.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.