Exercice militaire conjoint entre forces royales air et l’armée de l’air française

21 mai 2022 - 22h00 - Ecrit par : S.A

L’exercice « Échange Air Maroc 2022 » entre les Mirage 2000 de l’armée de l’Air et de l’Espace et les Mirage F1 des Forces Royales Air a démarré lundi 16 mai 2022. Il vise notamment à renforcer la coopération aéronautique militaire entre les deux entités.

« La 3ᵉ escadre de chasse de la BA133 de Nancy est au Maroc dix ans après le dernier exercice de l’armée de l’Air et de l’Espace au Maroc, en décembre 2012 », pour participer à l’exercice militaire conjoint « Échange Air Maroc 2022 » en cours et qui se poursuit jusqu’au 27 mai prochain, indique l’armée de l’Air et de l’Espace dans un communiqué publié sur son site internet. En tout, trois Mirage 2000D ont été déployés dans un détachement qui rassemble près de 80 Aviateurs de diverses spécialités. Il s’agit de pilotes, de navigateurs officiers systèmes d’armes, de mécaniciens, de secrétaires, de commandos, de techniciens informatiques ou encore d’opérateurs renseignement.

À lire : Fin de l’exercice militaire marocco-français « Chergui 2022 »

Déjà, plusieurs entraînements réalisés avec deux vagues de départs par jour pour renforcer l’interopérabilité entre l’aviation de chasse française et marocaine. « Le partage d’expérience est un point clef de cette mission lors des briefings et débriefings organisés au sein des locaux de l’escadre Mirage F1 de la base aérienne de Sidi Slimane. Si l’armée de l’Air et de l’Espace était venue y réaliser une campagne de tir il y a dix ans, il faut remonter à 2003 pour voir évoluer les avions de chasse français et marocains ensemble. Un retour historique », explique l’armée de l’air française.

À lire : Le Maroc et la France en exercices militaires non loin de l’Algérie

L’exercice « Échange Air Maroc 2022 » présente des avantages aussi bien pour les Forces royales Air que pour l’armée de l’air française. Les pilotes marocains saisissent l’occasion pour passer leur qualification de chef de patrouille. « Cela nous permet de voler avec l’avion mythique qu’est le Mirage F1 en développant notre interopérabilité », déclare le commandant Nicolas, directeur de l’exercice français, précisant que les jeunes de l’escadre peuvent ainsi avoir une première approche du milieu africain désertique. « En plus, c’est génial de pouvoir voler avec le Mirage F1 que les Marocains nous ont fait voir de près. Je suis bluffé par le système qui a été modernisé à l’intérieur », ajoute-t-il.

Tags : Forces Royales Air - France - Défense - Armement - Coopération

Aller plus loin

Le Maroc et la France en exercices militaires non loin de l’Algérie

Depuis le 1ᵉʳ mars, les forces armées françaises s’entraînent à Errachidia dans la nouvelle et troisième zone militaire marocaine aux côtés des Forces armées royales (FAR) dans le...

L’armée marocaine s’entraîne avec d’autres forces en Jordanie

Sous le commandement de l’armée américaine, le Maroc participe à un important exercice militaire annuel en Jordanie.

Exercice militaire conjoint entre le Maroc et la France à Toulon

La frégate Sultan Moulay Ismaël effectue actuellement avec la Française Guépratte un exercice conjoint au large de Toulon. Objectif  : mutualiser les capacités des deux marines...

Exercice militaire conjoint Maroc-France

Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude et la frégate marocaine Mohamed V se sont essayés à un exercice bilatéral au large des côtes marocaines. Le 12 octobre 2020 a été dédié...

Nous vous recommandons

Réouverture du ciel marocain : mise à jour de la liste A

Le Maroc a mis à jour sa liste A comprenant tous les pays ayant des indicateurs positifs en ce qui concerne le contrôle de la situation épidémiologique, en particulier la propagation des variantes du virus. De nouveaux pays comme la Libye, la Turquie et...

Jamal, kidnappé depuis deux ans à Marbella, toujours recherché

La police est toujours à la recherche de Jamal, un Néerlandais d’origine marocaine de 31 ans, enlevé dans la nuit du 22 août 2020 à Marbella alors qu’il rentrait d’un dîner avec sa femme et leurs cinq enfants en vacances dans la...

Un témoin fait des révélations sur la mort du narcotrafiquant « El Nene »

Le meurtre de Mohamed Taieb Ahmend dit El Nene, un baron de la drogue assassiné en 2014, n’est pas encore résolu en Espagne. Son corps avait été retrouvé dans le détroit.

Privés de salaire, les joueurs marocains menacent de faire grève

Les joueurs de plusieurs clubs du championnat marocain de football (Botola) menacent de lancer des mouvements de grève pour exiger le paiement de leurs salaires.

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président tunisien Moncef Marzouki.

Nora Fatehi fait la pub de cuisine marocaine en Inde (vidéo)

Nora Fatehi était récemment l’invitée de la saison 2 de l’émission « Stars Vs Food », diffusée sur la chaine Discovery+. Au cours de l’émission, elle a prouvé qu’en plus de la danse et du chant, elle pouvait également réaliser des prouesses derrière les...

France : condamné à 25 ans de prison pour le meurtre raciste d’un Marocain

Claude Gorsky, un retraité était jugé devant la cour d’Assises de Mont-de-Marsan pour répondre du meurtre raciste de son voisin, Saïd El Barkaoui, décédé quelques jours après qu’il a tiré à cinq reprises sur lui à Ychoux (Landes). Il a écopé de 25 ans de...

Les conseils du Royaume-Uni aux voyageurs suite à la suspension des vols avec le Maroc

Le gouvernement britannique a fait quelques propositions afin de faciliter les voyages à l’extérieur suite à la suspension par le Maroc des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni à partir du 20 octobre à 23h59, et ce, jusqu’à nouvel...

Maroc : voici la date de la rentrée scolaire

Les élèves marocains reprendront le chemin de l’école le 5 septembre prochain pour le compte de rentrée scolaire 2022-2023, selon le calendrier officiel dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale.

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries pour débattre du renvoi au tribunal correctionnel auront lieu le 23 février...