Le Maroc renforce sa force aérienne grâce à de nouvelles acquisitions

30 janvier 2023 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Afin de parer à toute éventualité, les Forces royales air s’emploient à acquérir de nouvelles armes auprès des États-Unis, d’Israël, de la Turquie mais aussi de la France, son nouvel allié, et à augmenter ses dépenses militaires.

Progressivement, le Maroc dispose d’une force aérienne moderne et dissuasive en ces moments, où des tensions subsistent encore dans la région, fait observer le think thank marocain Moroccan Institute for Policy Analysis (MIPA) dans un policy paper, mettant en avant les nouvelles acquisitions ou commandes en cours. Le royaume possède 23 avions de chasse F-16 qui opèrent actuellement et devraient être mis à niveau pour une configuration F-16V. L’année dernière, le département d’État américain a approuvé la vente de 25 avions de chasse F-16C/D Block 72. Une acquisition de moteurs d’installation F-100 auprès de l’entreprise Raytheon Technologies est aussi en cours. Ces moteurs seront utilisés sur les chasseurs F-16.

À lire : Le Maroc réceptionne le système antimissile israélien Barak MX

Après les 12 optionnels de Boeing commandés en 2020, dans un deal de 4,25 milliards de dollars, 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc à partir de 2024. Autres acquisitions en cours : quatre drones MQ-9B SeaGuardian, équipés de munitions guidées par laser et GPS. En janvier, le Maroc a réceptionné le système antimissile Barak MX, fabriqué par la société Israel Aerospace Industries (IAI). Des drones kamikazes Harop devraient être aussi livrés au Maroc. Il est également attendu une réception d’avions Mirage 2000-9 des Emirats arabes unis. Le Maroc a acquis treize drones de combat Bayraktar TB2 auprès de la Turquie et a en commandé six autres. Le Maroc a également commandé le système de défense sol-air VL MICA de la société française MBDA dans le cadre d’un contrat de 192 millions de dollars.

À lire : Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

En plus d’accroître ses capacités aériennes, le Maroc entend renforcer les activités de maintenance, de réparation et de production d’avions, notamment de drones, pour réduire sa dépendance aux importations et éventuellement exporter. Les dépenses militaires marocaines ont atteint, en 2020 et en 2021, une proportion jamais atteinte auparavant (4,3 % par rapport au PIB), note le rapport du think tank. Elle est toutefois inférieure à celle de l’Algérie, qui n’est jamais tombée en dessous de 5,5 % du PIB.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - États-Unis - Israël - Défense - Armement - Turquie - Forces Royales Air

Aller plus loin

Exercice militaire conjoint entre forces royales air et l’armée de l’air française

L’exercice « Échange Air Maroc 2022 » entre les Mirage 2000 de l’armée de l’Air et de l’Espace et les Mirage F1 des Forces Royales Air a démarré lundi 16 mai 2022. Il vise...

Armée de l’air : quand le Maroc concurrence l’Algérie

Le Maroc a réceptionné en décembre dernier le premier lot du système chinois de défense anti-aérienne FD-2000B commandé en 2017. De quoi concurrencer l’Algérie, protectrice du...

Le Maroc va recevoir 30 avions Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis

Le Maroc se prépare à réceptionner un lot de 30 avions de combat Mirage 2000-9 d’Abu Dhabi. Fabriqué par le constructeur français Dassault, cet avion est un chasseur polyvalent...

Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

Le Maroc a commandé des hélicoptères H135 d’Airbus auprès du constructeur aéronautique européen, Airbus. De quoi moderniser et renforcer sa flotte d’hélicoptères militaires.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?