Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

3 août 2022 - 14h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Cet accroissement du déficit commercial se justifie par une hausse de 24,7 % des importations contre celle de 25 % des exportations, indique la banque centrale, relevant que le taux de couverture est de 62,3 %.

Cette croissance des importations est attribuable à l’alourdissement de la facture énergétique et la hausse des prix des acquisitions de produits finis de consommation tandis que les exportations quant à elles, ont progressé de 25 %, grâce surtout aux ventes de phosphate et dérivés et au secteur de l’automobile, précise la même source.

A lire : Maroc : la facture des importations s’envole

S’agissant des recettes voyages, elles ont légèrement régressé, passant de 36,4 milliards en 2020 à 34,3 milliards de dirhams en 2021. Pour leurs parts, les transferts des Marocains résidents à l’étranger (MRE) se sont accrus de 37,5 %, à un niveau record de 93,7 milliards.

Cette performance exceptionnelle a contribué à limiter le creusement du déficit courant qui s’est établi à 29,1 milliards, soit 2,3 % du PIB au lieu de 1,2 % un an auparavant, souligne BAM, ajoutant que les recettes afférentes aux investissements directs étrangers (IDE) ont progressé de 2,5 % du PIB.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Exportations - Bank Al-Maghrib (BAM) - Déficit

Aller plus loin

Forte croissance des exportations marocaines

Malgré les difficultés causées par la pandémie du Covid-19, les exportations marocaines ont fortement augmenté cette année grâce à l’initiative de la banque de projets...

Maroc : la facture des importations s’envole

À fin janvier dernier, le Maroc a importé un volume de 805  000 tonnes de blé soit le double par rapport à un an auparavant, en raison de la faible production nationale.

Maroc : hausse du déficit commercial à fin mai 2021

Le déficit commercial a atteint 80,95 milliards de dirhams à fin mai 2021, soit une hausse de 10,4 % comparativement à la même période de 2020. C’est ce qui ressort d’une note...

Le Maroc renforce son système de contrôle à l’importation

Lutter contre la fraude, réduire considérablement les délais d’importation et veiller à la qualité des produits importés pour préserver la sécurité du consommateur. Tel est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham baisse face à l’Euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,69% vis-à-vis du dollar américain et s’est dépréciée de 0,14% face à l’euro, durant la semaine allant du 08 au 14 juin courant, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,14 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 13 au 19 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Le dirham recule face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,21% vis-à-vis de l’euro, et est restée quasi-stable face au dollar américain durant la période du 19 au 25 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,54 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...