Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

25 octobre 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

La grosse part de ce budget, soit près de 121 milliards de dirhams, sera allouée aux Forces armées royales (FAR) et serviront essentiellement à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires, indique le PLF 2024. Cette ligne a enregistré une hausse d’environ 5 milliards par rapport à 2023 où un montant de 116 milliards de dirhams a été dédié au renforcement et à la modernisation de l’armée.

À lire : Budget record pour l’armée marocaine

Le budget 2024 de la Défense nationale prévoit également le recrutement de 7 000 agents afin de renforcer l’effectif des FAR ainsi que leurs capacités opérationnelles. Une part importante de ce budget sera également consacrée au développement de l’industrie militaire, en étroite collaboration avec les États-Unis, précise-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Défense - Armement - Budget - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Le Maroc augmente son budget militaire pour atteindre une suprématie régionale

Le Maroc a augmenté son budget militaire d’environ 32 % au cours des cinq dernières années, passant de 3,70 milliards de dollars en 2018 à 5 milliards de dollars en 2022. C’est...

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

En 10 ans, les dépenses militaires marocaines ont presque doublé

Les dépenses militaires marocaines sont passées de 2,36 milliards de dollars en 2009 à 4,12 milliards de dollars en 2019. C’est ce qu’indique le dernier rapport du Département...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Maroc : voici le coût du service militaire obligatoire

Dans le cadre du rétablissement du service militaire obligatoire, le gouvernement a mobilisé des ressources financières très importantes. Ainsi la 37ᵉ promotion recrutée cette année a coûté à l’État un peu moins d’un milliard de dirhams.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.