Recherche

Maroc : elle "a préféré le suicide au déshonneur lié au viol"

© Copyright : DR

6 août 2019 - 09h40 - Société

Ne pouvant pas affronter le regard des autres, une jeune fille violée à Douar Atari, dans la région de Chefchaouen, a mis fin à ses jours.

A Douar Atari, une jeune fille a préféré le suicide au déshonneur lié au viol. Très troublée par ce drame dont elle a été victime, elle n’a ressenti que du dégoût pour la vie. Elle n’arrivait même plus à supporter le regard extérieur. La solution, pour elle, était toute trouvée. Elle saisit une corde qu’elle attacha au plafond, dans sa chambre, et se pendit.

Ce n’est qu’au réveil que ses parents découvrirent sa mort par pendaison. Selon certaines indiscrétions, la défunte a commis ce suicide parce qu’elle redoutait un scandale.

Par la suite, les autorités locales et les gendarmes en ont été alertés. A leur arrivée sur les lieux, le constat d’usage a été fait, avant l’évacuation de la dépouille vers la morgue pour une autopsie. Une enquête a été diligentée pour faire la lumière sur cette affaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact