Maroc : près d’un million des 12-17 ans déjà vaccinés contre le Covid-19

16 septembre 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

La vaccination des 12-17 ans démarrée il y a quelques jours s’accélère. Actuellement, près d’un million de mineurs ont déjà reçu la première dose du vaccin anti-Covid, se félicitent des membres du Comité technique et scientifique de vaccination.

Au total, « 905 000 enfants ont déjà bénéficié de la première dose du vaccin contre le coronavirus, ce qui se traduit par le tiers de la population concernée », fait savoir Dr Said Afif, membre du Comité technique et scientifique de vaccination. Selon ce dernier, 57 % des mineurs concernés ont reçu le vaccin Pfizer et 43 %, celui de Sinopharm.

Par ailleurs, « la campagne de vaccination prend de la vitesse et atteint les 100 000 vaccinés par jour », se réjouit Dr Afif. À cette allure, la barre des 3 millions d’enfants vaccinés avant la rentrée scolaire pourrait être facilement réalisée. Il faut noter que la vaccination concerne non seulement les élèves du public, mais aussi ceux du privé et des missions étrangères dont les françaises et espagnoles.

Sujets associés : Education - Enfant - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc va débuter la vaccination de tous les élèves

Le Maroc va démarrer une grande campagne de vaccination au profit de tous les élèves âgés de 12 à 17 ans. Celle-ci doit débuter les 31 août prochain.

Maroc : les élèves vaccinés avant la rentrée prochaine

Le Comité scientifique et technique du vaccin contre le coronavirus a recommandé au gouvernement la vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans. Le ministère de l’Éducation...

Covid-19 : la situation épidémiologique s’améliore de jour en jour

La situation épidémiologique au Maroc connait une sensible amélioration. Les indicateurs ne sont plus au rouge depuis plusieurs semaines, laissant voir une lueur d’espoir quant...

Obligation de vaccination pour des lycéens : les autorités démentent

La Direction provinciale de l’Éducation nationale à Kénitra a qualifié «  d’allégations dénuées de tout fondement  » les informations selon lesquelles les élèves du lycée Ibn...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...