Maroc, plus grand pourvoyeur de main-d’œuvre en Belgique

15 mai 2023 - 14h40 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le Maroc est en tête du top 5 des grands pourvoyeurs de main-d’œuvre sur le marché de l’emploi en Belgique, où les pénuries s’avèrent importantes dans certains secteurs.

La main-d’œuvre étrangère pour sauver les entreprises belges des pénuries. C’est l’option qu’ont fait les entreprises belges. Le taux de travailleurs et travailleuses issus d’un autre pays était de 14,8 % en 2021 et de 12,6 % en 2017. Avec 9 %, le Maroc constitue le plus grand pourvoyeur de main-d’œuvre sur le marché de l’emploi en Belgique l’année dernière, fait remarquer Acerta, une organisation belge active dans la prestation de services en matière de ressources humaines, qui publie lundi les conclusions d’un rapport sur le sujet. Il est suivi par les Français (8,2 %) et les Néerlandais (7,3 %). Vient ensuite la Roumanie (7 %). La Pologne (5,6 %) complète le top 5. Ces étrangers représentent 15 % des personnes actives sur le marché de l’emploi n’ayant pas la nationalité belge.

À lire :La Belgique facilite l’embauche des étrangers

Quid des secteurs dans lesquels les étrangers sont actifs ? On peut citer les secteurs du transport et de la logistique (qui comptent 25,7 % de non-Belges), de l’alimentation (21,1 %), de l’horeca (18,8 %) et de la construction (17,8 %. Outre l’objectif de combler des postes vacants, « les recherches ont montré à maintes reprises que la diversité était bénéfique à l’ambiance et à la créativité sur le lieu de travail », conclut Acerta. Le taux de travailleurs belges est de 84,2 %.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Classement

Aller plus loin

L’Espagne va recruter 26 000 chauffeurs au Maroc

L’Espagne recherche de la main-d’œuvre marocaine pour faire face à la pénurie de chauffeurs professionnels dont un nombre considérable s’apprête à faire valoir ses droits à la...

En manque de main-d’oeuvre, la Belgique va embaucher des informaticiens au Maroc

En manque criant de main-d’oeuvre, l’office flamand de la formation et de l’emploi a décidé de se tourner vers le Maroc pour embaucher des informaticiens.

La Belgique facilite l’embauche des étrangers

Les lourdeurs administratives rendant difficile l’embauche des travailleurs étrangers en Belgique feront bientôt partie du passé. La ministre de l’Asile et de la Migration...

Marocains de Belgique : entre intégration réussie et discriminations persistantes

60 ans après la signature par Rabat et Bruxelles de la convention « relative à l’occupation de travailleurs marocains en Belgique », aucun lieu emblématique pouvant contribuer à...

Ces articles devraient vous intéresser :