Plus de 20 000 travailleurs marocains embauchés à l’étranger en 2019

13 décembre 2019 - 05h40 - Economie - Ecrit par : I.L

22 000 travailleurs marocains ont été embauchés en 2019 pour des contrats de travail à l’étranger.

Plusieurs offres d’emploi ont été traitées par l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), a indiqué Mohamed Amekraz, ministre du Travail et de l’insertion professionnelle au Parlement, le 9 décembre dernier. Selon le ministre, ce traitement a permis l’insertion de près de 15 000 travailleurs.

A en croire le responsable, 98 % de ces travailleurs à l’étranger sont saisonniers et exercent majoritairement en Espagne. Une partie travaille également au Canada, aux Emirats arabes unis, au Qatar, en France et en Allemagne, précise-t-on.

Les principaux secteurs d’activité dans lesquels ces citoyens marocains exercent sont l’agriculture, la grande distribution, l’hôtellerie, la restauration, le commerce, l’industrie, l’enseignement et la coiffure.

Par ailleurs, près de 6000 Marocains sont des travailleurs saisonniers et 1529 sont des migrants économiques sur les 7820 Marocains ayant immigré en France en 2019, révèlent les chiffres de l’Office français de l’immigration et de l’intégration.

Quant à la problématique de la fuite des cerveaux, le ministre estime que l’enjeu n’est pas spécifique au Maroc. "La migration des compétences fait partie des problématiques internationales contemporaines, dont souffrent également plusieurs pays européens, y compris la France", soutient-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration - Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle

Aller plus loin

Les Marocains résidant à l’étranger : une chance pour le Maroc

Plus de 1.500.000 de Marocains rentrent au pays d’origine pour les vacances d’été. Ce chiffre est très important, il montre que les Marocains résidant à l’étranger ont une...

Maroc, plus grand pourvoyeur de main-d’œuvre en Belgique

Le Maroc est en tête du top 5 des grands pourvoyeurs de main-d’œuvre sur le marché de l’emploi en Belgique, où les pénuries s’avèrent importantes dans certains secteurs.

La communauté marocaine à l’étranger a doublé en 15 ans

Entretien avec le ministre délégué chargé des MRE, Mohamed Ameur.

La Belgique facilite l’embauche des étrangers

Les lourdeurs administratives rendant difficile l’embauche des travailleurs étrangers en Belgique feront bientôt partie du passé. La ministre de l’Asile et de la Migration...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains pourraient partir à la retraite plus tard

Les députés de l’opposition ont adressé lundi une question orale au gouvernement, lui demandant quelles mesures il entend prendre pour réformer le régime de retraite.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».