Recherche

L’exode des compétences marocaines s’accentue

© Copyright : DR

12 novembre 2019 - 10h10 - Economie

Les données consignées dans le dernier rapport du ministère du Travail et de l’insertion professionnelle indiquent que l’exode des compétences se poursuit dangereusement.

En tout, près de 22.735 demandeurs d’emploi sont partis à l’étranger à fin septembre 2019, contre 21.589 en 2018, soit une hausse de 5,3%. La plupart de ces Marocains demandent à travailler en Espagne (pays enregistrant la plus importante campagne de migration circulaire des saisonnières au monde), au Canada, aux Émirats arabes unis, au Qatar, en France et en Allemagne.

L’Agence nationale de Promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) s’est chargée du traitement d’un important lot de dossiers. En tout, 14.915 dossiers d’offres d’emploi à l’étranger, dont 98% pour des saisonnières et 98% de femmes, en baisse de 4.5% en comparaison avec l’année précédente, suite à la baisse des offres d’emploi dans les pays du Golfe, ont été traités, indique le rapport du ministère du Travail et de l’insertion professionnelle.

Toujours selon la même source, l’Espagne a accueilli 14.618 demandeurs d’emploi marocains tandis que le Canada a accueilli 100 employés, les émirats arabes unis, 163, le Qatar, 28, la France, 4 et l’Allemagne, 2 employés seulement.

La plupart de ces employés enregistrés par l’ANAPEC travaillent à l’étranger dans des domaines comme l’agriculture, la distribution, l’hôtellerie, la restauration, le commerce et l’industrie, ainsi que l’enseignement et la coiffure.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact