Sortie annoncée du Maroc sur le marché financier international

24 septembre 2020 - 11h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc veut émettre un emprunt obligataire sur le marché international pour un montant non encore communiqué assorti de deux maturités de 5 et de 10 ans.

Bloomberg a annoncé que le royaume a mandaté quatre banques d’affaires pour l’accompagner dans cette levée de dette. Il s’agit de Barclays, BNP Paribas, Natixis et de JP Morgan.

Lancée mercredi, cette levée de dette se fera en euro sur deux maturités : 5 et 10 ans. Pas de montant cible. "C’est un appel à souscription où chaque investisseur estimera le montant qu’il peut mettre", explique au site Le Boursier un expert.

"Ces nouvelles obligations seront assimilées à d’anciennes lignes du Maroc qui tomberont à échéance. Ça sera donc une sorte de renouvellement de lignes anciennes", ajoute-t-il, soulignant que l’opération peut être bouclée en deux, voire trois jours au maximum. Les résultats sont attendus lundi prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - Euro - Mohamed Benchaaboun

Aller plus loin

Le Maroc lève 2 milliards de dollars sur les marchés de la dette

Face à l’impact du Covid-19 sur son économie, le Maroc entend lever 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux de la dette souveraine.

Maroc : on en sait un peu plus sur la levée de fonds sur le marché financier international

Le Maroc a lancé, jeudi, un euro-bond d’un milliard d’euros en deux tranches de 500 millions d’euros chacune.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham replonge face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,89 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 1,73 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 10 au 16 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,54% vis-à-vis de l’euro et de 0,27% face au dollar américain, durant la semaine allant du 06 au 12 juillet courant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,7% vis-à-vis du dollar américain et de 1,21% face à l’euro durant la semaine allant du 22 au 28 juin dernier, selon les données fournies par Bank Al-Maghrib (BAM).

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,32 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 30 mars au 05 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est dépréciée de 0,87 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,54 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain baisse par rapport à l’euro

Le dirham marocain est resté quasi stable face au dollar américain et s’est déprécié de 0,55 % vis-à-vis de l’euro, durant la période du 07 au 13 mars, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se reprend nettement contre l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,59 % par rapport à l’euro et s’est dépréciée de 0,66 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 octobre au 02 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.