Le Maroc lève 2 milliards de dollars sur les marchés de la dette

8 août 2020 - 14h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Face à l’impact du Covid-19 sur son économie, le Maroc entend lever 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux de la dette souveraine.

La première émission d’obligations sur sa dette souveraine est d’une valeur de 1 milliard d’euros (1,19 milliard de dollars) pour une maturité d’au moins 5 ans, fait savoir Bloomberg. Cette euro-obligation pourrait proroger une précédente émission qui arrive à échéance début octobre prochain, ou en faire le rachat. La deuxième émission d’une valeur de 1 milliard de dollars va servir à (re)constituer les réserves de devises du pays.

La concrétisation de ces émissions représenterait le double des prévisions du pays avant l’apparition du nouveau coronavirus. De plus, avec cette nouvelle vente d’obligations souveraines, l’ensemble des sorties du Maroc sur les marchés émergents des obligations souveraines va augmenter jusqu’à 170 milliards de dollars.

"Le Maroc est prêt pour cette sortie sur le marché obligataire international, et le gouvernement n’attend plus que le moment propice pour émettre ses obligations souveraines afin de bénéficier des meilleures conditions d’emprunts possibles", déclarait Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances lors d’une conférence de presse, mardi 4 août à Rabat.

À l’instar du royaume, d’autres pays se tournent vers ce marché en ces temps de crise sanitaire qui a engendré de lourdes conséquences économiques et sociales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Ministère de l’Economie et des Finances - Mohamed Benchaaboun

Aller plus loin

Standard and Poor’s dégrade la note du Maroc

Le Maroc a perdu des points dans sa note souveraine de l’agence de notation financière Standard and Poor’s. De BBB-, le royaume est passé à BB+.

Franc succès pour la nouvelle émission obligataire du Maroc

Le Maroc a émis un emprunt obligataire, ce mercredi 9 décembre, sur le marché financier international pour un montant de 3 milliards d’euros. Cette opération, qui s’est soldée...

Sortie annoncée du Maroc sur le marché financier international

Le Maroc veut émettre un emprunt obligataire sur le marché international pour un montant non encore communiqué assorti de deux maturités de 5 et de 10 ans.

Le Maroc fait-il son retour sur le marché international de la dette ?

Le Maroc prévoit de revenir sur le marché international de la dette cette année. Il pourrait lever 25 milliards de dirhams.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Maroc : les recettes touristiques explosent

Les recettes touristiques se sont élevées à quelque 36,7 milliards de dirhams à fin juillet dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 179,1 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.