Maroc : le mystérieux décès en garde à vue mène trois policiers en prison

1er novembre 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le juge d’instruction de la cour d’appel de Tétouan a décidé de poursuivre en état de détention trois policiers du commissariat de Martil (préfecture de M’diq-Fnideq) dans le cadre de l’affaire du décès d’une personne en garde à vue.

Les trois agents sont poursuivis pour mauvais traitements, violences ayant entraîné la mort et falsification de documents officiels. Les mis en cause ont été déjà suspendus par la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et une enquête approfondie a été ouverte par la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les causes et circonstances du décès de la victime qui était en garde à vue.

À lire : Laâyoune : deux policiers arrêtés pour violences sur un homme en garde à vue

La victime, en détention au commissariat de police de Martil pour une affaire de vol, est décédée au début du mois d’octobre, alors qu’elle était transportée pour la deuxième fois à l’hôpital en ambulance. Le juge d’instruction de la cour d’appel de Tétouan a ordonné le placement en détention des trois agents à la prison locale « Somal », en attendant la fin de l’enquête.

Sujets associés : Tétouan - Enquête - Prison - Martil - Décès

Aller plus loin

À Agadir, l’étrange mort de deux jeunes

Deux jeunes ont été retrouvés morts dans un appartement à louer dans le quartier Lagouira au centre-ville d’Agadir. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances...

Maroc : policier ... et trafiquant de drogue

Un policier a été arrêté en flagrant délit de détention de drogues lors d’une opération sécuritaire menée à Salé en coordination avec les services de la Direction générale de la...

Marocaines tabassées à Sebta : des policiers poursuivis

La police nationale a ouvert une enquête après les violences exercées par la police sur trois femmes célébrant dans les rues de Sebta la victoire du Maroc sur le Portugal et sa...

Cinq policiers déférés pour extorsion et corruption à Salé

Six personnes dont cinq agents de police en fonction à Salé ont été arrêtés et déférés devant le parquet pour leur implication présumée dans une affaire d’extorsion, de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Les Lions de l’Atlas en deuil

Le monde du football marocain est en deuil suite à l’annonce du décès d’Abderrahim Ouakili, ancien joueur international, survenu ce lundi 18 décembre 2023 à l’âge de 53 ans.

Piqures de scorpion et morsures de serpent : le Maroc renforce son dispositif préventif

Pour prévenir contre les décès liés aux piqûres de scorpions et de morsures de serpents, le ministère de la Santé a pris une série de mesures, notamment la distribution de sérums anti-venins aux différentes structures hospitalières du Royaume.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.