Marocaines tabassées à Sebta : des policiers poursuivis

13 décembre 2022 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

La police nationale a ouvert une enquête après les violences exercées par la police sur trois femmes célébrant dans les rues de Sebta la victoire du Maroc sur le Portugal et sa première qualification en demi-finale de la coupe du monde. De son côté, le ministre de l’Intérieur a ouvert une information interne pour clarifier les faits.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre une intervention musclée de la police dans la soirée de samedi, au centre-ville de Sebta. On y voit comment au moins quatre agents de l’Unité d’intervention rapide (UIR) de la police locale ont frappé trois femmes qui étaient sur place avec leurs matraques, rapporte le site de la chaine de télévision espagnole Antena3.

À lire : Arrestation de supporters algérois célébrant la victoire du Maroc

Dans un post publié sur les réseaux sociaux et repris par la presse locale, Fatiha Ahmed Mohamed, l’une des trois femmes visées par l’intervention de la police témoigne : « Après la victoire du Maroc contre le Portugal, nous avons décidé de sortir et de la célébrer, sans nuire à personne, juste célébrer avec mes frères musulmans, mais apparemment même cela ne peut pas être fait. » Elle affirme avoir eu une altercation avec l’UIR. « L’unité était immobile, ne faisait absolument rien, et d’un coup, elle s’est mise à taper à droite et à gauche, sans aucune raison », a-t-elle déploré.

À lire : Les supporters marocains et espagnols frôlent le pire à l’extérieur du stade

Et de s’interroger : « Pourquoi ? Qu’avons-nous fait pour être traitées ainsi, célébrer une victoire avec nos frères musulmans ? Cela a un mot et c’est du racisme ». Selon Fatiha, si c’était l’Espagne qui avait gagné, ils célébreraient eux-mêmes avec des bandes sonores et feraient une fête. « Cela ne va pas rester comme ça. Nous en avons marre du racisme. Beaucoup de choses sont dites […] contre la violence sexiste, mais ils ne donnent pas l’exemple en s’attaquant froidement aux femmes ».

Sujets associés : Portugal - Ceuta (Sebta) - Enquête - Lions de l’Atlas - Violences et agressions

Aller plus loin

Arrestation de supporters algérois célébrant la victoire du Maroc

Plusieurs supporters algérois ont été arrêtés puis placés en garde à vue pour avoir savouré les exploits des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022. Le Maroc est le...

Sebta : trois femmes violemment agressées par la police, enquête ouverte

Suite à la célébration de la victoire du Maroc contre le Portugal, trois femmes auraient été agressées par des agents de police à Sebta. Les autorités de la ville ont décidé...

Maroc : le mystérieux décès en garde à vue mène trois policiers en prison

Le juge d’instruction de la cour d’appel de Tétouan a décidé de poursuivre en état de détention trois policiers du commissariat de Martil (préfecture de M’diq-Fnideq) dans le...

Accusés de dégradation, des supporters marocains convoqués samedi à 16h, heure du match

Sept supporters d’origine marocainearrêtés mardi soir après la victoire du Maroc face à l’Espagne suite à des dégradations à Rotterdam, viennent d’être sanctionnés d’une façon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Football : le Maroc à la recherche de nouveaux talents

Le Maroc est à la recherche de nouveaux talents pour renforcer son équipe nationale de football, après l’élimination précoce en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire.

Le message de Walid Regragui aux joueurs absents au Qatar

Après la participation du Maroc au mondial, le coach Walid Regragui s’est adressé aux joueurs de la sélection nationale qui n’ont pas été convoqués pour l’aventure qatarie.

Un retour de Ziyech à l’Ajax définitivement écarté

L’entraîneur de l’Ajax Amsterdam, Alfred Schreuder, a écarté l’idée d’un retour de l’international marocain Hakim Ziyech chez les Ajacides en ce mois de janvier.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les joueurs marocains font don de leurs primes aux pauvres

Les Lions de l’Atlas qui ont participé brillamment à la coupe du monde Qatar 2022 vont recevoir des primes et entendent en faire don aux personnes dans le besoin au Maroc. La FRMF va recevoir un chèque de 25 millions de dollars de la part de la FIFA.

Hicham Zerouali, seul joueur de l’histoire à avoir porté le maillot numéro 0

L’international marocain Hicham Zerouali fut le seul joueur de l’histoire à porter le maillot numéro 0. Retour sur la carrière d’un joueur parti trop tôt.

La présence d’Amine Harit à la Coupe du monde compromise

Sorti sur blessure lors du match de Ligue 1 de l’Olympique de Marseille face à l’AS Monaco dimanche 13 novembre, l’international marocain Amine Harit ne pourra plus participer à la coupe du monde qui se déroulera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre.

Le petit cadeau de la FRMF à Adam Aznou

Alors que les incertitudes planent autour de sa nationalité sportive, Adam Aznou, 17 ans, reste une priorité pour la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Le jeune joueur a supprimé le post dans lequel il avait officiellement annoncé en...

Walid Regragui se confie sur la défaite douloureuse du Maroc face à la France

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid Regragui s’est confié sur le match entre le Maroc et la France en demi-finale de la coupe du monde, remporté dans la douleur par les Bleus (0-2).

Le parcours historique des Lions de l’Atlas booste les candidatures à l’académie Mohammed VI

Des anciens pensionnaires de l’académie Mohammed VI de football (AMF) ont aussi contribué à la percée de l’équipe du Maroc à la coupe du monde. Cette contribution produit désormais un impact positif sur ce centre de formation national qui reçoit de...