Maroc : les papas auront aussi leur congé de "maternité"

24 juillet 2019 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un projet de loi, en cours d’étude par le Ministère de la Réforme de l’administration et de la fonction publique, sera bientôt présenté devant le Conseil de Gouvernement. Cette loi aura le mérite d’accorder aux nouveau papas un congé paternel d’un mois, après une révision des autorisations administratives.

Le projet de loi s’inspire de la responsabilité conjointe des époux, en accordant aux pères un congé de 30 jours, dont 11 payés. Cette résolution fait suite aux requêtes effectuées auparavant par les députés, en vue d’accorder une rallonge du congé paternel. Les 3 jours de ce congé sont insuffisants pour permettre au père d’accompagner la maman, dans la prise en charge du nouveau-né.

Le Parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) avait proposé, fin 2018, l’amendement du Code de Travail, en particulier, de la loi 65.99, de sorte que "chaque salarié a le droit de bénéficier d’un congé de 30 jours, à l’occasion de chaque naissance. Un congé payé de 15 jours obligatoire, et 15 jours optionnels".

Le modèle paternel archaïque est révolu, selon la formation politique. La responsabilité des parents a beaucoup évolué, s’orientant vers un partage équitable des tâches familiales. Cette nouvelle vision permet de définir les droits et les obligations de chacun, au sein de la famille, et d’éviter à la mère d’avoir à supporter l’ensemble des corvées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Famille - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : adoption du projet de loi sur le congé de paternité

C’est à l’unanimité de ses membres présents que la Chambre des Représentants a adopté le projet de loi sur le congé de paternité.

Maroc : la réforme du congé de paternité pourrait s’élargir au secteur privé

Le congé de paternité de 15 jours accordés aux fonctionnaires du public pourrait être élargi au secteur privé. Le gouvernement va soumettre cette proposition lors des prochaines...

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.