Au Maroc, les plaintes contre des responsables gouvernementaux augmentent

15 mai 2022 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Il ressort de la présentation du rapport annuel sur la situation des droits humains au Maroc au titre de l’année 2021, intitulé « les répercussions du Covid-19 sur les catégories vulnérables et les voies de l’effectivité » que les plaintes contre des agences gouvernementales et des responsables ont connu une nette augmentation.

Lors d’une conférence de presse animée à Rabat le 13 mai, Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a fait savoir que son institution a reçu 3 018 plaintes en 2021 contre 2 536 en 2020, soit une augmentation de 19 %. Le nombre de sit-in de protestation a également augmenté. Le rapport du CNDH précise que quelque 13 441 mouvements de protestation auxquels 669 416 personnes ont participé ont été enregistrés contre 8 844 en 2020. Une hausse de 52,3 % qui s’explique par l’usage des réseaux sociaux.

À lire : Rapport 2021 sur les droits l’homme : voici les recommandations du CNDH

Le conseil fait par ailleurs savoir que les autorités ont empêché un certain nombre de veillées, dont certaines ont été dispersées par la force. « Dans un certain nombre de cas, l’intervention a abouti à l’arrestation de manifestants et à la poursuite de certains d’entre eux pour insulte à la force publique, coups et blessures, désobéissance et violation de l’état d’urgence sanitaire », a expliqué l’institution. Fort de ces constats, elle appelle à la nécessité d’instaurer un texte de loi par rapport à l’usage de la force lors des manifestations afin d’assurer « un contrôle du parquet général ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Conseil de gouvernement - Plainte

Aller plus loin

Plus de 10000 plaintes contre l’Etat marocain cette année

Les procès intentés contre l’État marocain ont baissé en 2022, mais restent toujours élevés. C’est ce qui ressort du bilan du ministère de l’Économie et des finances concernant...

Maroc : le CNDH fait des recommandations sur le pass vaccinal

Le Conseil national des droits de l’Homme a fait des recommandations au Chef du gouvernement Aziz Akhannouch suite aux plaintes reçues dans le cadre de l’obligation du pass...

Maroc : voici la position du CNDH sur les relations sexuelles hors mariage

Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), affiche son opposition à la pénalisation des relations sexuelles hors mariage. Elle estime que...

Des responsables politiques marocains en vacances en Espagne aux frais de barons de drogue

Plusieurs élus et responsables politiques marocains vivent aux frais des barons de la drogue en Espagne pendant leurs vacances dans le Sud de l’Espagne. Ces derniers mettent à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.