Maroc : le CNDH fait des recommandations sur le pass vaccinal

26 octobre 2021 - 17h20 - Ecrit par : A.T

Le Conseil national des droits de l’Homme a fait des recommandations au Chef du gouvernement Aziz Akhannouch suite aux plaintes reçues dans le cadre de l’obligation du pass vaccinal en vigueur au Maroc.

Cette mesure suscite toujours beaucoup de mécontentements et d’injustice dans les administrations fait savoir le CNDH, évoquant dans une lettre au gouvernement, les cas de groupes vulnérables, en particulier les personnes âgées, les femmes et les habitants de villages isolés, qui ont eu des difficultés à télécharger le passeport de vaccinal, mais aussi les transports, les commerces bloqués, sans des mesures alternatives.

De même, poursuit le CNDH, la situation a provoqué un fossé dans le traitement des administrations publiques et des entreprises privées concernant le statut des salariés et des salariés qui n’ont pas le droit de se faire vacciner.

A lire : Maroc : des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

Conséquence, le Conseil national des droits de l’homme a recommandé au gouvernement de :

• Renforcer de la communication et du conseil auprès des citoyennes et citoyens non encore vaccinés, afin de parvenir à une protection collective contre le Covid-19,

• œuvrer pour assurer l’accès des citoyennes et des hommes aux lieux publics, notamment d’intérêt public, qui ne peuvent être restreints sans décision et sans prendre les mesures transitoires nécessaires, sans préjudice des droits des individus et des groupes à bénéficier des services publics,

• Remplacer le passeport de vaccination » par un « passeport sanitaire », qui peut attester de la vaccination par :

• une attestation de déclaration négative conformément aux modalités de ses pouvoirs ;

• Un certificat médical prouvant la guérison du Covid selon les critères précisés pour cela.

• Un certificat médical prouvant qu’il n’est pas possible de se faire vacciner, délivré par le médecin traitant, pour des raisons précisées médicalement et scientifiquement ;

•  Déterminer un délai raisonnable, pour permettre aux citoyens de s’adapter aux mesures (que ce soit en prenant la première et la deuxième dose ou en obtenant des certificats médicaux…) et pour permettre aux pouvoirs publics de fournir les moyens techniques pertinents nécessaires (attestation de réception de la première dose, passeport sanitaire, Etc.) ;

• Étudier les possibilités d’assouplir les restrictions supplémentaires appliquées sur la base de l’adoption du passeport sanitaire.

Par ailleurs, le CNDH a salué la mobilisation générale autour de la campagne de vaccination et suggère une telle dynamique autour de la mise œuvre des directives liées au pass vaccinal.

Tags : Aziz Akhannouch - Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Maroc : l’Ordre des avocats demande l’annulation du pass vaccinal

L’Ordre des avocats du Maroc désapprouve la décision « soudaine » du gouvernement de rendre obligatoire le pass vaccinal. Il appelle à l’annulation de cette mesure qui, selon lui,...

Maroc : des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

La pétition lancée contre l’obligation du pass vaccinal par un collectif de citoyens, a été soutenue par des personnalités scientifiques et des figures importantes de la vie...

Au Maroc, les plaintes contre des responsables gouvernementaux augmentent

Il ressort de la présentation du rapport annuel sur la situation des droits humains au Maroc au titre de l’année 2021, intitulé « les répercussions du Covid-19 sur les catégories...

Maroc : pas d’accès aux administrations sans pass vaccinal

À compter de ce jeudi 21 octobre 2021, accéder aux administrations ne se fera qu’après présentation du pass vaccinal. Les fonctionnaires sont aussi concernés par cette mesure qui...

Nous vous recommandons

Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

L’entrée en vigueur des nouvelles mises à jour de la liste B demandant la suppression de la quarantaine pour les voyageurs en provenance de ces pays, est diversement appréciée par les hôtels, entrainant une situation confuse. Des MRE, remplissant les...

Les aéroports de Casablanca et Marrakech dans le top 10 africain

Les aéroports de Marrakech et de Casablanca sont parmi les meilleurs aéroports en Afrique. C’est ce qui ressort du classement 2021 de l’agence internationale de notation du transport aérien, Skytrax.

15 ans après sa disparition, justice pour Thami Bennani

15 ans après la disparition de Thami Bennani, jeune de 17 ans, retrouvé mort sur une plage à Mohammedia, sa mère Hayat Alami, des influenceurs, des artistes, des sportifs et des journalistes, réclament...

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

PPG démarre son usine de Tanger

Le groupe américain PPG, qui commercialise notamment les produits de peinture automobile, a annoncé, jeudi, le démarrage de son usine à Tanger.

Dakhla fait les yeux doux aux MRE

Le Consulat général du Maroc à Strasbourg a organisé un webinaire à l’intention de la diaspora marocaine basée dans la région. Le but est de présenter à ces potentiels investisseurs, les opportunités d’investissements à Dakhla, cette région qui de par sa...

Un MRE recherché par la police de Sidi Slimane

Un Marocain résidant aux Pays-Bas est activement recherché par les autorités marocaines. Il a arnaqué pour 20 millions de dirhams des jeunes chômeurs à Sidi Slimane à qui il promettait des contrats de travail en...

Ce que dit la loi sur le dédouanement des voitures par les MRE

Depuis quelques années, la douane marocaine donne la possibilité aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) retraités de pouvoir dédouaner leur voiture avec un abattement de 90%. Nous allons voir ensemble ce que dit la loi et qui peut en...

Rumeurs sur la mauvaise qualité des bananes vendues au Maroc

Les Marocains n’ont rien à craindre des bananes importées actuellement en vente sur le marché. Celles-ci ne sont pas impropres à la consommation, affirme l’ONSSA.

Maroc-Espagne : les recherches de ferries ont triplé en seulement une semaine

Les recherches de ferries entre l’Espagne et le Maroc ont triplé une semaine seulement après la réouverture des frontières maritimes entre les deux pays.