Recherche

Maroc : des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

© Copyright : DR

22 octobre 2021 - 07h20 - Société - Par: A.T

La pétition lancée contre l’obligation du pass vaccinal par un collectif de citoyens, a été soutenue par des personnalités scientifiques et des figures importantes de la vie socio-politique marocaine. Elle a déjà recueilli plusieurs milliers de signatures.

Il s’agit entre autres de Mouna Hachim, écrivaine et chercheuse en histoire, Pr. Jaafar Heikel épidémiologiste et spécialiste des maladies infectieuses, Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, Nabila Mounib, parlementaire et SG du PSU, Amina Maelainine, ex-députée et membre du PJD, Zakaria Garti, co-fondateur du mouvement MAAN et militant associatif ou encore le réalisateur et scénariste Mohcine Besri.

À travers des critiques acerbes, ces personnalités d’horizon divers ont exprimé chacun de son côté, leur mécontentement et leur désapprobation contre la mesure gouvernementale, l’estimant irrespectueuse envers le citoyen marocain.

Sans hésiter, ce « front anti pass vaccinal » a signé la pétition« Non au pass vaccinal sans délai raisonnable et sans débat national », lancée en ligne par le géo politologue et chroniqueur radio Rachid Achachi. À travers ce manifeste, le collectif citoyen a exprimé sa « totale incompréhension par rapport à la décision d’imposer un « pass vaccinal » sans aucun préavis ou délai raisonnable, ni débat national sur la question ».

« Cette pétition ne s’inscrit ni contre le vaccin, ni contre le pass vaccinal, bien au contraire », a commenté auprès de H24info Nabil Benabdallah, ajoutant « qu’on ne peut pas prendre une mesure lundi et l’appliquer jeudi sans préavis, sans délai, sans tenir compte de situations diverses qui peuvent être difficiles ». « Le but de cette pétition est de dire qu’une mesure de cette ampleur nécessite des étapes », a-t-elle martelé.

A lire  : Maroc : le pass vaccinal retiré en cas de refus de la 3ᵉ dose de vaccin

«  Ce sont des mesures qui peuvent être, justes, nécessaires, mais qu’il s’agit de préparer, avec des mesures transitoires, et d’en informer l’opinion publique », a-t-il relevé.

Par ailleurs, le collectif s’est dit « convaincu de l’intérêt de la vaccination pour réduire la transmissibilité des variants de ce virus, pour éviter les formes graves de la maladie, les hospitalisations, la létalité et l’impact sanitaire, social et économique ».

Mots clés: Ministère de la Santé , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact