Pass vaccinal : contrôles renforcés dans les cafés et restaurants

26 octobre 2021 - 16h00 - Ecrit par : G.A

Depuis le 21 octobre, le pass sanitaire est devenu une obligation dans l’ensemble des espaces publics. Même si les patrons des cafés, restaurants et autres lieux de loisir ne veulent pas jouer aux gendarmes aux portes de leurs établissements, le gouvernement a instruit les agents d’autorité, qui se déplacent pour veiller à l’application stricte de cette mesure.

Aujourd’hui, le pass sanitaire s’impose partout au Maroc. Qu’il s’agisse d’aller au café, au restaurant, accéder aux transports publics, centres commerciaux, supermarchés, le client a l’obligation de présenter un pass vaccinal à l’entrée. C’est une exigence du gouvernement pour forcer la main à ceux qui hésitent encore à recevoir leur dose de vaccin anti Covid-19. La décision a du mal à passer auprès des Marocains qui condamnent une mesure prise sans aucun préalable, rapporte Hespress.

À lire : Maroc : plainte contre le pass vaccinal

Les autorités n’entendent pas reculer dans l’application de cette mesure. C’est pour cette raison que des inspections se font dans ces lieux pour s’assurer que les patrons de ces établissements respectent à la lettre les consignes données.

À lire : Maroc : l’obligation du pass vaccinal fait déjà des mécontents

La décision d’imposer un pass sanitaire fait réagir les professionnels du secteur du tourisme qui craignent une chute de leurs chiffres d’affaires. « Du mercredi au jeudi 21 octobre, on a enregistré quelque 20 annulations de réservation. C’est des clients qui appellent pour réserver une table pour 4 ou 5, mais une fois qu’on leur annonce l’obligation du pass, ils annulent parce qu’un de leurs amis n’en a pas. En plus, de l’imposition du couvre-feu à 23H, l’obligation du pass réduit considérablement nos recettes ce qui ne nous permet pas de payer nos charges », confie un patron de restaurant à Casablanca.

Sur la question, le président de l’Association nationale des patrons de cafés et de restaurants du Maroc, Noureddine Harrak, trouve qu’imposer le pass vaccinal est une mesure de trop, surtout que les restaurateurs s’en sortaient difficilement avec le couvre-feu et les mesures barrière. Il rejette cette décision gouvernementale. Pour lui, on ne peut imposer aux restaurateurs, le contrôle du pass vaccinal.

À lire : Maroc : un pass vaccinal provisoire pour les primo-vaccinés

« Nous ne pouvons pas commencer à interdire à nos clients d’accéder au restaurant juste parce qu’ils ne sont pas vaccinés. C’est inconcevable. Ce n’est pas notre rôle. C’est aux autorités de gérer ce volet vaccination. C’est facile à dire, mais difficile à appliquer au Maroc. Il ne faut pas oublier qu’il y a une large catégorie de jeunes citoyens qui refusent de se faire vacciner  », confie-t-il.

À lire : Maroc : une pétition pour dire non à l’obligation du pass vaccinal

Dans le communiqué qui informe de la prise de la décision, le gouvernement a indiqué que tous les responsables des secteurs public et privé se doivent de veiller à l’application de toutes ces mesures, sous leur responsabilité juridique directe. Pour le moment, la décision est perçue comme une atteinte aux libertés individuelles et aux principes des droits de l’Homme.

Tags : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Maroc : le CNDH fait des recommandations sur le pass vaccinal

Le Conseil national des droits de l’Homme a fait des recommandations au Chef du gouvernement Aziz Akhannouch suite aux plaintes reçues dans le cadre de l’obligation du pass...

Maroc : l’obligation du pass vaccinal fait déjà des mécontents

La décision du gouvernement de rendre obligatoire à partir de jeudi prochain le pass vaccinal ne fait pas l’unanimité au sein des Marocains. Ils sont nombreux à crier leur...

Maroc : un pass vaccinal provisoire pour les primo-vaccinés

Les primo-vaccinés pourront obtenir un pass vaccinal provisoire après l’administration du vaccin à partir du 25 octobre et ainsi pouvoir circuler...

Maroc : le pass vaccinal retiré en cas de refus de la 3ᵉ dose de vaccin

Le pass vaccinal sera retiré aux personnes éligibles qui n’ont pas reçu une troisième dose de vaccin six mois après une deuxième injection du vaccin...

Nous vous recommandons

Ryanair veut ouvrir une nouvelle base au Maroc

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) renforce son partenariat avec Ryanair. Dans ce sens, les deux parties ont signé un accord stratégique à travers lequel la compagnie aérienne entend investir 200 millions de dollars pour renforcer...

La Marocaine Laila Rouass et Ronnie O’Sullivan se donnent une nouvelle chance

Séparés en février dernier, le mannequin et actrice britannique d’origine marocaine Laila Rouass, 50 ans et le sextuple champion du monde de snooker, Ronnie O’Sullivan, 46 ans, se remettent ensemble.

L’Algérie empêche le Maroc d’importer du gaz de l’Espagne

La crise entre l’Algérie et le Maroc a conduit au non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe. L’Espagne, fortement impactée par cette décision algérienne de suspendre l’exportation du gaz via le Maroc, devra se contenter du Medgaz, un gazoduc de capacité...

Grosses pertes pour l’Algérie depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe

Le refus de renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc arrivé à expiration le 31 octobre 2021 porte préjudice à l’Algérie. Déjà de lourdes pertes financières enregistrées.

« Maroc bashing » : des journalistes marocains attaquent Hafid Derradji

Des journalistes marocains du réseau qatari beIN Sports ont réagi à la campagne de dénigrement que le commentateur sportif algérien Hafid Derradji mène contre le Maroc. Un hastag #Derradjicrossedlines a été lancé pour l’appeler à y mettre...

Des manœuvres militaires algériennes à la frontière marocaine ?

Sur ordre du président algérien Abdelmadjid Tebboune, l’Armée nationale populaire (ANP) serait sur le point de lancer des manœuvres militaires d’envergure près de la frontière marocaine.

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment des voyages au Maroc.

Retour en sélection : quelle décision pour Hakim Ziyech ?

Hakim Ziyech aurait définitivement tourné dos à la sélection nationale tant que Vahid Halilhodzic est en place. Le milieu de terrain de Chelsea semble camper sur sa position et refuserait toute médiation.

Sebta instaure une zone d’attente avant le passage au Maroc

La Délégation gouvernementale à Sebta a rappelé mercredi que tous les véhicules voulant entrer au Maroc doivent passer par la zone de contrôle dont l’accès sera réglementé, soulignant que ladite zone sera opérationnelle 24 h/24 dès ce...

Jamal Ben Saddik affronte Rico Verhoeven ce samedi

C’est le jour j pour le Marocain Jamal Ben Saddik qui affronte ce samedi 23 octobre le néerlandais Rico Verhoeven dans le cadre du Glory Collision 3. Le Marocain se dit prêt à relever ce défi colossal.