Maroc : un pass vaccinal provisoire pour les primo-vaccinés

23 octobre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les primo-vaccinés pourront obtenir un pass vaccinal provisoire après l’administration du vaccin à partir du 25 octobre et ainsi pouvoir circuler librement.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a annoncé qu’un document provisoire sera délivré entre la première et la deuxième dose. Il sera valable pendant 28 jours jusqu’à l’administration de la deuxième dose.

Après la deuxième dose, un pass vaccinal pourra être téléchargé. Il devra être remplacé six mois plus tard, par la version définitive après administration de la troisième dose.

A lire  : Maroc : des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

Les Marocains qui ont reçu la première, la deuxième ou la troisième dose du vaccin sont invités à se rendre sur le site liqahcorona.ma pour télécharger, indique la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

khalid Aït Taleb défend le pass vaccinal au parlement

Khalid Aït Taleb, a affirmé lundi 25 octobre 2021, devant les députés de la première Chambre, que le débat soulevé autour de l’obligation du port du pass vaccinal est «...

Maroc : plainte contre le pass vaccinal

La décision du gouvernement d’imposer le pass vaccinal dans les administrations et certains lieux publics continue de faire réagir. Après les internautes, c’est le tour de...

Maroc : des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

La pétition lancée contre l’obligation du pass vaccinal par un collectif de citoyens, a été soutenue par des personnalités scientifiques et des figures importantes de la vie...

Le Maroc impose le pass sanitaire aux concours de police

Les candidats (es) qui vont passer les épreuves écrites des concours de police, sont invités à présenter leur pass vaccinal dans tous les centres d’examen.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.