Recherche

khalid Aït Taleb défend le pass vaccinal au parlement

© Copyright : DR

26 octobre 2021 - 12h00 - Société - Par: G.A

Khalid Aït Taleb, a affirmé lundi 25 octobre 2021, devant les députés de la première Chambre, que le débat soulevé autour de l’obligation du port du pass vaccinal est «  secondaire  ». Le ministre de la Santé et de la protection sociale est allé expliquer les raisons pour lesquelles le pass vaccinal a été imposé dans tous les lieux publics.

L’opposition reproche au gouvernement « la précipitation et les difficultés qu’endurent les citoyens démunis » du pass vaccinal devenu désormais un document imposé pour entrer dans les cafés, restaurants, l’administration et bien d’autres lieux publics. Pour le ministre de la Santé, le pass vaccinal est loin d’être une punition. « Ce débat est secondaire, car l’objectif du pass vaccinal est de protéger la santé des citoyens et de préserver les acquis obtenus à travers la vaccination d’un total de 24 millions de personnes », a déclaré Khalid Ait Taleb.

À lire : Le pass vaccinal désormais obligatoire au Maroc

Mais pour les députés du PPS et du PJD, imposer le pass vaccinal au point de susciter « des mécontentements, des contrôles intempestifs et des sit-in » est une mauvaise décision. « Les étudiants ont été empêchés de passer leurs examens et leurs concours et de nombreuses personnes ont été interdites d’accès », a regretté le député du PPS Rachid Rahmouni.

À lire : Maroc : plainte contre le pass vaccinal

Sur cette question, les députés de la majorité, comme ceux du RNI (Mohamed Simo) et du PAM (Ahmed Touizi, chef du groupe parlementaire) ont soutenu la décision, qualifiant d’injustifiée la position de l’opposition. « Nous voulons protéger notre société et en finir avec cette pandémie. Il faut choisir entre la vie et la mort », a estimé Mohamed Simo, député de la région de Ksar Kébir.

À lire : Maroc : l’obligation du pass vaccinal fait déjà des mécontents

Khalid Aït Taleb a souligné qu’« en imposant le pass vaccinal, le gouvernement a eu l’effet escompté, puisque les centres de vaccination ont été pris d’assaut par les citoyens soucieux de disposer du précieux sésame.

Mots clés: Ministère de la Santé , Parlement marocain , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Khalid Aït Taleb , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact