Recherche

La pollution de l’air coûte des milliards au Maroc

© Copyright : DR

30 novembre 2019 - 18h30 - Société

La pollution de l’air a atteint un niveau inquiétant dans plusieurs villes du Maroc depuis courant 2000. Elle coûterait chaque année au Royaume 1,04 % de son PIB, soit plus de 10 milliards de dirhams et surtout, elle est la huitième facteur de mortalité.

Même si le Maroc n’est pas classé au rang des pays les plus pollués au monde, la qualité de l’air dans certaines villes du Royaume laisse à désirer. Loin des clichés touristiques, Casablanca, Marrakech, Tanger et autres affichent la carte rouge en matière de pollution. Les mesures annuelles des PM10 dans ces villes ont été bien au-dessus des 20 μg/m3.

Dans un rapport de la Banque Mondiale sur la dégradation de l’environnement, il a été notifié qu’au Maroc, la pollution de l’air extérieur était à l’origine de 8.750 décès en 2017 dont pratiquement la moitié à Casablanca.

Au cours des vingt dernières années, le Maroc a enregistré une forte croissance économique grâce au développement de plusieurs secteurs. Mais cela s’est malheureusement accompagné d’une hausse rapide des émissions de polluants atmosphériques, avec toutes les conséquences sur la santé et sur le cadre de vie de la population vivant dans les zones fortement urbanisées ou industrielles.

Rien qu’entre 2006 et 2018, le PIB du Royaume a doublé en 13 ans, passant de 65,625 milliards USD à plus 122 milliards USD, révèle le rapport de la Banque Mondiale

Mots clés: Banque mondiale , Environnement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact