Le Maroc 3e pays pollueur en Afrique du nord

6 décembre 2019 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

La pollution émanant du secteur du BTP, de l’industrie et des transports individuels, positionne le Maroc dans le top 5 des pays émetteurs de gaz à effet de serre.

Ces trois principaux responsables du dérèglement climatique ne sont pas au banc des accusés de la pollution atmosphérique. Cette année, les doigts accusateurs sont pointés vers les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) d’origine fossile.

En 2019, les émissions mondiales de CO2 issues de la combustion des énergies fossiles, de l’industrie et des cimenteries devraient s’élever à 37 milliards de tonnes, enregistrant une progression de 0,6% par rapport à l’année précédente, révèlent les résultats publiés dans les revues Nature Climate Change, Environmental Research Letters et Earth System Science Data.

51e émetteur mondial de dioxyde de carbone (CO2) d’origine fossile, le Maroc a émis l’année passée 66 tonnes de ce gaz nocif. Il se classe loin derrière l’Algérie (34e ) et devant la Tunisie (74e ). Sur le plan nord-africain, le Maroc s’adjuge le titre de troisième émetteur de GES, derrière l’Egypte, première, et l’Algérie, deuxième, suivi de la Libye, la Tunisie et la Mauritanie.

Les plus faibles émetteurs de CO2 sont le Yémen (10, 103e mondial), la Syrie (28, 78e mondial) et la Palestine (3,2, 144e mondial). La Chine, quant à elle est le plus gros émetteur mondial de CO2 suivie des Etats-Unis et de l’Europe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Environnement

Aller plus loin

La pollution de l’air coûte des milliards au Maroc

La pollution de l’air a atteint un niveau inquiétant dans plusieurs villes du Maroc depuis courant 2000. Elle coûterait chaque année au Royaume 1,04 % de son PIB, soit plus de...

Maroc : la pollution de l’air tue 10 000 personnes chaque année

La pollution de l’air tue au Maroc. Selon l’OMS, elle est à l’origine de 47 % des décès provoqués par des maladies d’origine respiratoires comme l’asthme ou la...

L’alerte des élus sur la catastrophe écologique en vue à Rabat

Les élus du Parti de l’opposition à Rabat ont donné l’alerte sur le risque d’une catastrophe écologique. A l’origine, la pollution prochaine de l’océan par des milliers de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...