Recherche

Le Maroc va sévir contre le port d’armes blanches

© Copyright : DR

5 janvier 2021 - 11h40 - Maroc - Par: I.L

Des poursuites judiciaires ont été engagées en 2019 contre 16 372 individus pour des crimes liés à l’usage des armes blanches. Le Parquet général a invité les procureurs du roi près les différents Cours d’appel et tribunaux de première instance du Royaume à faire preuve de fermeté face à ce genre de crimes et délits.

Ces crimes ont connu une augmentation de 64% par rapport à l’année 2018 qui a enregistré 9 957 interpellations pour ces genres de délits, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Au cours de la même année, 21 608 affaires de coups et blessures dans lesquelles ont été utilisées des armes blanches ont été enregistrées dans les différents tribunaux du royaume.

La même source précise que 26 456 individus ont été interpellés dans ces différents dossiers de crimes à l’arme blanche, représentant une hausse de 11% par rapport à 2019.

Dans une circulaire, le Parquet général a plaidé pour que les autorités compétentes mettent fin à cette situation inquiétante. À l’en croire, le port et l’usage d’armes blanches représentent une menace pour l’ordre et la sécurité publics, pour l’intégrité physique des citoyens et pour leurs biens. Il met également en danger la sécurité des membres de l’autorité publique chargés de faire respecter la loi, précise-t-il.

Aussi invite-t-il ces magistrats à se montrer plus fermes surtout dans les cas où les armes blanches sont utilisées contre les fonctionnaires de la police judiciaire.

Mots clés: Droits et Justice , Criminalité , Arrestation

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact