Le Maroc va sévir contre le port d’armes blanches

5 janvier 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

Des poursuites judiciaires ont été engagées en 2019 contre 16 372 individus pour des crimes liés à l’usage des armes blanches. Le Parquet général a invité les procureurs du roi près les différents Cours d’appel et tribunaux de première instance du Royaume à faire preuve de fermeté face à ce genre de crimes et délits.

Ces crimes ont connu une augmentation de 64% par rapport à l’année 2018 qui a enregistré 9 957 interpellations pour ces genres de délits, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Au cours de la même année, 21 608 affaires de coups et blessures dans lesquelles ont été utilisées des armes blanches ont été enregistrées dans les différents tribunaux du royaume.

La même source précise que 26 456 individus ont été interpellés dans ces différents dossiers de crimes à l’arme blanche, représentant une hausse de 11% par rapport à 2019.

Dans une circulaire, le Parquet général a plaidé pour que les autorités compétentes mettent fin à cette situation inquiétante. À l’en croire, le port et l’usage d’armes blanches représentent une menace pour l’ordre et la sécurité publics, pour l’intégrité physique des citoyens et pour leurs biens. Il met également en danger la sécurité des membres de l’autorité publique chargés de faire respecter la loi, précise-t-il.

Aussi invite-t-il ces magistrats à se montrer plus fermes surtout dans les cas où les armes blanches sont utilisées contre les fonctionnaires de la police judiciaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Attaque à l’arme blanche à Salé

Trois individus dont deux frères ont été interpellés samedi, par la brigade urbaine de la police judiciaire relevant du district de sûreté de Bettana. Ils seraient impliqués...

Le Maroc a prononcé 23 condamnations à mort en 2019

23 condamnations à mort ont été prononcées au cours de l’année 2019, indique le troisième rapport de la présidence du ministère public. Ces peines ont concerné 16 hommes âgés...

Témoignage de la famille du boucher assassiné à Marrakech (vidéo)

La famille et les proches du jeune boucher de 32 ans assassiné dans la région de Marrakech viennent de livrer leurs témoignages. Une bande criminelle composée de six personnes...

Benslimane : un conseiller communal et son fils maquillent un meurtre en suicide

Il y a plus d’un mois, un jeune homme a été découvert pendu dans une ferme près de Benslimane. Si dans un premier temps, tous les éléments sur place convergeaient vers le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».