Recherche

Arrestation de deux militaires à Tétouan

© Copyright : DR

6 février 2021 - 12h40 - Société - Par: J.K

Deux militaires ont été interpellés dimanche dernier à Tétouan. Ils se faisaient passer pour des officiers de police pour escroquer ceux qui enfreignaient le couvre-feu.

Suite à leur interpellation par la police judiciaire de Tétouan, les deux éléments des forces auxiliaires ont été déférés jeudi dernier devant le parquet général. Ils sont accusés d’usurpation de fonction de police, ivresse, chantage et possession d’armes blanches, fait savoir Assabah, précisant que leur interpellation a été un pur hasard, alors qu’ils étaient en train d’« effectuer une ronde de routine sur le boulevard Miramar à Martil pour assurer le respect des mesures prises par les autorités compétentes dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

Munis d’un talkie-walkie, les deux militaires, à bord d’une voiture immatriculée à Casablanca, se faisaient passer pour des officiers de police. Visant ceux qui violaient le couvre-feu, ils contraignaient ceux-ci à faire un choix entre l’amende à verser dans leur poche et la garde à vue. Les fouilles ont permis de saisir dans leur voiture d’opération, le talkie-walkie, une somme de 1800 dirhams, ainsi que des armes blanches et une bouteille d’alcool.

Lors de l’interrogatoire, ils n’ont pas nié les faits, soulignant même qu’ils ont fait chanter un soldat des forces armées royales exerçant dans la zone du Sahara marocain et bien d’autres. De même, ils ont indiqué avoir des heures précises pour leurs opérations, afin d’éviter les éléments de la police qui faisaient des rondes de routine sur les lieux. Au terme de l’enquête, ils seront poursuivis pour usurpation de fonction, chantage, possession d’armes blanches, ivresse sur la voie publique et constitution d’une bande criminelle.

Mots clés: Droits et Justice , Tétouan , Alcool , Chantage , Escroquerie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact