Arrestation de deux militaires à Tétouan

6 février 2021 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Deux militaires ont été interpellés dimanche dernier à Tétouan. Ils se faisaient passer pour des officiers de police pour escroquer ceux qui enfreignaient le couvre-feu.

Suite à leur interpellation par la police judiciaire de Tétouan, les deux éléments des forces auxiliaires ont été déférés jeudi dernier devant le parquet général. Ils sont accusés d’usurpation de fonction de police, ivresse, chantage et possession d’armes blanches, fait savoir Assabah, précisant que leur interpellation a été un pur hasard, alors qu’ils étaient en train d’« effectuer une ronde de routine sur le boulevard Miramar à Martil pour assurer le respect des mesures prises par les autorités compétentes dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

Munis d’un talkie-walkie, les deux militaires, à bord d’une voiture immatriculée à Casablanca, se faisaient passer pour des officiers de police. Visant ceux qui violaient le couvre-feu, ils contraignaient ceux-ci à faire un choix entre l’amende à verser dans leur poche et la garde à vue. Les fouilles ont permis de saisir dans leur voiture d’opération, le talkie-walkie, une somme de 1800 dirhams, ainsi que des armes blanches et une bouteille d’alcool.

Lors de l’interrogatoire, ils n’ont pas nié les faits, soulignant même qu’ils ont fait chanter un soldat des forces armées royales exerçant dans la zone du Sahara marocain et bien d’autres. De même, ils ont indiqué avoir des heures précises pour leurs opérations, afin d’éviter les éléments de la police qui faisaient des rondes de routine sur les lieux. Au terme de l’enquête, ils seront poursuivis pour usurpation de fonction, chantage, possession d’armes blanches, ivresse sur la voie publique et constitution d’une bande criminelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Tétouan - Alcool - Chantage - Escroquerie

Aller plus loin

Le trafiquant se faisait passer pour un avocat

Un homme a été interpellé lundi par les services de la Préfecture de police de Tanger, pour son implication présumée dans une affaire d’usurpation de fonction et de trafic de...

Deux faux gendarmes sévissaient à Mohammedia

Une patrouille de la gendarmerie royale de Chelalat, dans la banlieue de Mohammedia, a réussi à interpeller deux faux gendarmes qui sévissaient dans la région. Ils ont été...

Tétouan : les agents ayant violemment agressé un jeune arrêtés

Trois éléments des forces auxiliaires ont été placés en détention provisoire à Tétouan. La publication d’une vidéo tournée sur une scène de violence serait à la base de leur...

Maroc : un inspecteur de police arrêté pour trafic de drogue

Un inspecteur de police principal fait l’objet d’une enquête judiciaire diligentée par la Brigade nationale de la police judiciaire. Le mis en cause est impliqué dans une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.