Forte hausse de la criminalité au Maroc

26 décembre 2020 - 19h00 - Ecrit par : J.K

Au cours de l’année 2020, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a continué à s’investir pour assurer la sûreté des Marocains, lutter contre la criminalité et renforcer le sentiment de sécurité au Royaume. À travers un communiqué, la DGSN a livré son bilan au titre de l’année 2020.

Dans le domaine de la lutte contre la criminalité et le renforcement du sentiment de sécurité, les services de sûreté nationale ont eu à traiter en 2020, 851 343 affaires dont 817 259 résolues soit une hausse de près de 33% comparativement à 2019. Une augmentation qui se justifie par le bilan des opérations sécuritaires menées dans le cadre de la lutte contre les actes et les infractions en rapport à la violation de l’état d’urgence sanitaire, les crimes liés aux nouvelles technologies et la violation des mesures de confinement.

Toutefois, la courbe globale de criminalité a connu une forte chute dont des baisses de 30% des atteintes aux biens, de 4,72% des atteintes contre les personnes et de 22% des affaires financières et économiques. Le taux de réprimande, qui représente le nombre de résolution des crimes, s’établit à 96%, grâce au recours systématique aux techniques de la police scientifique pour soutenir les enquêtes criminelles, à l’augmentation des opérations sur le terrain contre les personnes recherchées dont 117 494 arrestations.

Pour la lutte contre les réseaux criminels violents, l’année 2020 a été couronnée par l’arrestation de 779 individus, 466 organisateurs, 9179 candidats à l’immigration clandestine et la saisie de 663 documents de voyage ou d’identité contrefaits. 97 564 personnes interpellées dans des affaires de drogues, avec la saisie de 132 kg et 167 g de cocaïne, 476 923 comprimés et psychotropes, 8 kg et 501 g d’héroïne et 217 tonnes et 323 kg de haschich et ses dérivés.

Pour les autres types de crimes, 21 individus suspectés d’implication dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme, 300 individus pour chantage sexuel sur internet, 213 personnes pour des affaires de détournement et autres ont été déférés au parquet du ressort par la police judiciaire. En plus, les brigades de renseignement criminel et d’appui technique, ont traité 34 047 affaires et réalisé 11 822 enquêtes dans le domaine criminel et contribué à l’identification de 2460 personnes impliquées dans des affaires en suspens et autres.

Tags : Terrorisme - Drogues - Criminalité - Menaces - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : des brigades anti-gangs créées dans plusieurs villes

Les villes de Tétouan, El Jadida et Nador disposent désormais de leur brigade anti-gangs (BAG). Créées par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), elles ont pour but de...

Criminalité au Maroc : de nouvelles brigades anti-gangs

Pour faire face aux nouvelles formes de criminalité, la Direction générale de la sûreté nationale a créé des Brigades Anti-Gang (BAG) à Safi, Dakhla et Temara. Une deuxième unité...

Rabat : arrestation d’une femme de 24 ans, cerveau d’une bande criminelle

La Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a sauvé in extrémis, à Rabat, un jeune d’une mort préméditée de la part d’une bande criminelle. Le meurtre manqué avait...

Vaste opération contre la criminalité à Casablanca

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) mène une vaste campagne d’assainissement dans les points noirs de Casablanca à laquelle participe plus de 700 policiers, en...

Nous vous recommandons

La France cherche à durcir les transferts d’argent des MRE

Le Maroc se prépare progressivement à affronter toute éventualité liée à la menace de durcissement des règles de transferts des MRE, brandie par certains pays de l’Europe, notamment la France.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : nouveau record à la pompe

Comme annoncé par certains spécialistes, la valse des prix du carburant se poursuit au Maroc, franchissant cette fois-ci un nouveau record. Mardi, les prix ont dépassé 15 dirhams le litre à la pompe.

La réouverture de la frontière Sebta est-elle imminente ?

Alors que l’Espagne s’apprêterait à rouvrir la frontière Sebta le 10 octobre, les autorités marocaines n’ont, pour l’instant, arrêté aucune date. La population s’impatiente, tandis que l’économie locale est en...

L’interopérabilité Bus/Tram bientôt opérationnelle à Casablanca

L’interopérabilité Bus/Tram entrera en vigueur à Casablanca cette année. Une annonce faite par la compagnie de transport de voyageurs Alsa.

Maroc : les tablettes et ordinateurs taxés

La proposition de loi sur la taxe sur les équipements informatiques initiée par le gouvernement a été facilement votée par la chambre des représentants.

Le Maroc produirait des drones kamikazes en collaboration avec Israël

Le Maroc aurait décidé de se lancer dans le développement de drones kamikazes, en collaboration avec un groupe israélien.

Suspension du Pfizer : un scientifique dénonce le silence du gouvernement

Le professeur Azzedine Ibrahimi, membre du comité scientifique pour la gestion du Covid-19 a critiqué la décision du gouvernement relative à la suspension du vaccin Pfizer pour la première et la troisième...

Message d’Israël au roi Mohammed VI et aux Marocains

À l’occasion de la célébration de l’Aïd al-Adha, Benny Gantz, ministre israélien de la Défense a adressé ses vœux au roi Mohammed VI et au peuple marocain.

Taghazout parmi les 35 endroits incroyables du monde

Le village de Taghazout est classé parmi les « 35 endroits incroyables à découvrir en 2022 et au-delà », prouvant une fois encore que le Maroc est l’une des destinations touristiques les plus prisées au...