Forte hausse de la criminalité au Maroc

26 décembre 2020 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Au cours de l’année 2020, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a continué à s’investir pour assurer la sûreté des Marocains, lutter contre la criminalité et renforcer le sentiment de sécurité au Royaume. À travers un communiqué, la DGSN a livré son bilan au titre de l’année 2020.

Dans le domaine de la lutte contre la criminalité et le renforcement du sentiment de sécurité, les services de sûreté nationale ont eu à traiter en 2020, 851 343 affaires dont 817 259 résolues soit une hausse de près de 33% comparativement à 2019. Une augmentation qui se justifie par le bilan des opérations sécuritaires menées dans le cadre de la lutte contre les actes et les infractions en rapport à la violation de l’état d’urgence sanitaire, les crimes liés aux nouvelles technologies et la violation des mesures de confinement.

Toutefois, la courbe globale de criminalité a connu une forte chute dont des baisses de 30% des atteintes aux biens, de 4,72% des atteintes contre les personnes et de 22% des affaires financières et économiques. Le taux de réprimande, qui représente le nombre de résolution des crimes, s’établit à 96%, grâce au recours systématique aux techniques de la police scientifique pour soutenir les enquêtes criminelles, à l’augmentation des opérations sur le terrain contre les personnes recherchées dont 117 494 arrestations.

Pour la lutte contre les réseaux criminels violents, l’année 2020 a été couronnée par l’arrestation de 779 individus, 466 organisateurs, 9179 candidats à l’immigration clandestine et la saisie de 663 documents de voyage ou d’identité contrefaits. 97 564 personnes interpellées dans des affaires de drogues, avec la saisie de 132 kg et 167 g de cocaïne, 476 923 comprimés et psychotropes, 8 kg et 501 g d’héroïne et 217 tonnes et 323 kg de haschich et ses dérivés.

Pour les autres types de crimes, 21 individus suspectés d’implication dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme, 300 individus pour chantage sexuel sur internet, 213 personnes pour des affaires de détournement et autres ont été déférés au parquet du ressort par la police judiciaire. En plus, les brigades de renseignement criminel et d’appui technique, ont traité 34 047 affaires et réalisé 11 822 enquêtes dans le domaine criminel et contribué à l’identification de 2460 personnes impliquées dans des affaires en suspens et autres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Drogues - Criminalité - Menaces - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : une Française arrêtée pour trafic de cocaïne à Essaouira

Plusieurs personnes impliquées dans le trafic et la consommation de cocaïne sont tombées dans les filets de la police judiciaire d’Essaouira. Dans le lot, bien des touristes...

Témoignage de la famille du boucher assassiné à Marrakech (vidéo)

La famille et les proches du jeune boucher de 32 ans assassiné dans la région de Marrakech viennent de livrer leurs témoignages. Une bande criminelle composée de six personnes...

Benslimane : un conseiller communal et son fils maquillent un meurtre en suicide

Il y a plus d’un mois, un jeune homme a été découvert pendu dans une ferme près de Benslimane. Si dans un premier temps, tous les éléments sur place convergeaient vers le...

Un Marocain abattu par balles à Sebta

Un jeune d’origine marocaine a été abattu en début de semaine au cours d’affrontements ayant opposé des réseaux de trafic de drogue à Sebta.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...