Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

24 novembre 2022 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Même si les chiffres des contaminations au Covid-19 se sont relativement bas, ces dernières semaines avec seulement 150 personnes contaminées et 1134 actifs ce jeudi 24 novembre, le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national jusqu’au 31 décembre 2022.

Cette prolongation de l’état d’urgence sanitaire permettra notamment d’assurer l’efficacité des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la prorogation de la pandémie, est-il précisé.

Pour rappel, ce projet de décret accorde à l’autorité gouvernementale en charge de l’Intérieur de prendre, à la lumière de la situation épidémique, toutes les mesures adéquates à l’échelle nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc - Mustapha Baitas

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc opte pour des mesures restrictives pour éviter le pire

Depuis le vendredi 23 juillet, de nouvelles mesures préventives sont entrées en vigueur au Maroc. Il s’agit des restrictions liées aux déplacements nocturnes, les déplacements...

Maroc : probable prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement pourrait décider, lors de sa session du jeudi 8 juillet, de prolonger la durée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc. Plusieurs autres dossiers sont...

Maroc : les riches foulent aux pieds l’état d’urgence sanitaire

Les rassemblements, les fêtes entre amis, les fiançailles, les mariages, les baptêmes, les funérailles… sont normalement interdits par la loi, depuis qu’est institué l’état...

Covid-19 au Maroc : vers le recensement des non-vaccinés

Le ministère de l’Intérieur a demandé un recensement des fonctionnaires de l’administration publique toujours réticents à la vaccination anti-Covid-19, ainsi que des citoyens...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une Marocaine meurt après avoir pris des pilules achetées sur Instagram

Une Marocaine de 28 ans est décédée après avoir pris des pilules amincissantes achetées auprès d’une inconnue qui faisait la promotion de ces produits sur Instagram.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.