Recherche

Et si le Maroc se reconfinait un jour par semaine ?

© Copyright : DR

16 octobre 2020 - 09h00 - Société

La situation épidémiologique au Maroc devra poursuivre sa courbe ascendante jusqu’à la fin de l’année, avec le risque d’une nouvelle vague pandémique plus virulente du Coronavirus. Ce sont les conclusions d’une récente enquête du Haut-commissariat au Plan.

Le retour à un deuxième confinement, similaire à celui du mois de mars, aurait des retombées dramatiques sur une économie nationale déjà très affaiblie, et dont la relance nécessite plusieurs mois de sacrifices, souligne le HCP dans son rapport.

Selon les statistiques prévisionnelles de l’étude, le Maroc pourrait atteindre la barre des 475 000 cas d’infection au coronavirus à fin 2020. Or, une journée de confinement généralisée par semaine aurait pour effet de diminuer l’incidence de l’épidémie, en brisant sa dynamique.

Si elle est bien menée, la stratégie, dont les effets seraient plus palpables qu’une gestion localisée, pourrait éviter au pays près de 72 000 nouveaux cas de contamination à fin décembre 2020, conclut l’étude.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Haut Commissariat au Plan (HCP) , Etude

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact