Un reconfinement serait catastrophique pour l’économie marocaine

2 octobre 2020 - 18h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Aller à un reconfinement par ces temps de recrudescence de la crise, n’est pas envisageable. Ce serait dramatique pour l’économie marocaine, souligne Chakib Alj, président de la CGEM qui insiste sur la prévention pour éviter ce scénario catastrophe.

Ainsi, la confédération appelle à « libérer » l’économie pour qu’elle reparte au mieux. Elle propose notamment, l’accélération des mesures sectorielles et d’appui pour tous les secteurs en difficulté. La demande, principal moteur de la croissance, devrait également reprendre.

La CGEM suggère l’audit fréquent et normé par les pouvoirs publics ; cela éviterait les décisions de fermeture sans préavis. Pour le patronat, il faut que l’Etat rompe avec l’orthodoxie budgétaire classique au regard du caractère exceptionnel de l’année. « Donnons les indemnités qu’il faut pour préserver les entreprises », souligne Abdelmajid Faiz, vice-président de la Commission fiscalité et douane.

Les propositions fiscales de la CGEM portent notamment sur la relecture de la taxation à l’impôt de certains intrants, en vue « de favoriser la production nationale » indique Faiz.

La CGEM tient au port du masque obligatoire en public, y compris dans les entreprises. Les contrôles efficaces doivent être organisés et les contraventions effectives en cas de non-respect. Cliniques et personnels privés doivent être mis à contribution, sous le contrôle de l’hôpital public.

Pour la CGEM, on ne peut faire l’économie d’un climat de confiance à travers l’amélioration du cadre juridique, au regard des récurrentes plaintes des entreprises qui se plaignent de recevoir des notifications de montants importants avant qu’ils ne soient revus à la baisse, au terme des négociations.

Le Financement des TPE et PME est impératif avec la proposition d’aller vers les fonds sectoriels pour des financements à travers l’injection de fonds propres et la non-distribution de dividendes.

Enfin, la préférence nationale qui passe par l’adaptation des produits au marché, dans un contexte de relocalisation. Le patronat attend de nouvelles mesures sur les importations pour permettre aux entreprises de commercialiser leurs produits sur le marché local et d’être beaucoup plus compétitives. Ces mesures devraient s’accompagner de changements au niveau de la TVA car la croissance passera par la relance de la consommation des ménages.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Exportations - Capitaux - Compétitivité - Emploi - Consommation - Industrie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

À Marrakech, les professionnels du tourisme veulent sauver la saison d’hiver

Les professionnels du tourisme de la région Marrakech-Safi sont déterminés à sauver la saison d’hiver 2020/2021. C’est ce qui ressort d’une récente réunion de travail du Conseil...

Le gouvernement marocain divisé sur le reconfinement total

Alors que le Maroc fait face à une résurgence des cas de contamination au Covid-19, les membres du gouvernement peinent à s’accorder sur l’instauration d’un reconfinement total.

Maroc : les autorités démentent un nouveau confinement

Le gouvernement a démenti la rumeur sur un nouveau confinement de la population. Pourtant, aucune décision générale n’a encore été prise par les autorités pour contrer cette...

Coronavirus : crainte d’une seconde vague très violente au Maroc

Le Maroc s’avance vers une seconde vague de contamination bien plus virulente que la première. Ce sont là, les appréhensions de Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.