Maroc : les autorités démentent un nouveau confinement

2 novembre 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le gouvernement a démenti la rumeur sur un nouveau confinement de la population. Pourtant, aucune décision générale n’a encore été prise par les autorités pour contrer cette recrudescence des nouvelles contaminations.

Pour confirmer cette fausse information, un communiqué signé par un soi-disant gouvernement et a été largement relayé sur les réseaux sociaux. Informé par cette rumeur, le chef du gouvernement a aussitôt démenti l’information sur son compte Twitter.

Par ailleurs, une enquête a été ouverte et confiée à La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ).

Face à la hausse des contaminations, une décision pourrait être prise dans les tout prochains jours. A ce jour, le Royaume compte 219 084 cas actifs, 181 275 guérisons et 3895 décès avec un taux de létalité établi à 1,7%.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gouvernement marocain - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Manifestation à Kénitra après la décision d’un reconfinement

Les nouvelles restrictions des autorités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ont poussé les habitants de Kénitra à bout. C’est la raison d’une manifestation dans les...

Maroc : l’Etat d’urgence sanitaire (encore) prolongé d’un mois

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 janvier prochain. Ainsi en a décidé le Conseil du gouvernement, suite à la recrudescence des contaminations au...

L’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 10 octobre au Maroc

Face à la recrudescence des cas de contamination au Covid-19, le gouvernement marocain a prolongé, mercredi, l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 octobre 2020.

Maroc : les cliniques privées surveillées

Le ministère de la Santé a annoncé l’installation d’une commission centrale et des commissions régionales au sein des centres de santé pour vérifier la prise en charge des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.