Maroc : les cliniques privées surveillées

23 novembre 2020 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le ministère de la Santé a annoncé l’installation d’une commission centrale et des commissions régionales au sein des centres de santé pour vérifier la prise en charge des patients atteints du Covid-19 dans les cliniques privés.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, la commission centrale est composée de l’inspection générale du ministère, de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) et de l’Ordre national des médecins. Quant aux commissions régionales, elles sont composées des inspecteurs régionaux relevant du département de tutelle et des représentants des conseils régionaux de l’Ordre national des médecins, en coordination avec l’ANAM.

Cette rencontre, présidée par le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb, a permis de mettre l’accent sur le référentiel légal et contractuel en vigueur (loi 65-00, conventions nationales) et la nécessité de produire des pièces justifiant le dommage subi auprès des organes compétents (inspections du ministère de la Santé, l’ANAM).

Pour le ministre, il est urgent d’appliquer le protocole et les tarifs référentiels. À l’en croire, tout dépassement devra être traité avec rigueur. Par ailleurs, il a promis que des solutions aux contraintes des cliniques privées seront recherchées, notamment en ce qui concerne le coût de la prise en charge des patients Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le vaccin chinois bientôt mis à la disposition du Maroc

La Chine qui a développé un vaccin contre le coronavirus est sur le point de le mettre à la disposition du Maroc, un de ses partenaires dans la lutte contre la pandémie. Il faut...

Maroc : les autorités démentent un nouveau confinement

Le gouvernement a démenti la rumeur sur un nouveau confinement de la population. Pourtant, aucune décision générale n’a encore été prise par les autorités pour contrer cette...

Couverture médicale de base : du changement dans la prise en compte des assurés

L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a présenté, samedi 12 décembre, son bilan en termes de couverture sanitaire. En 2019, elle a couvert jusqu’à 70% de la...

L’hôpital de Tétouan confronté à une grave pénurie de médicaments

Des acteurs associatifs ont porté secours à l’hôpital de Tétouan, en proie à une grave pénurie de médicaments anti-Covid et de manque de personnel médical. Plusieurs lots de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...