Maroc : selfie mortel à Youssoufia

2 janvier 2021 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un jeune passionné de photos est décédé mardi des suites d’une forte décharge électrique. Adil a tenté de prendre un selfie sur le toit d’un train à Youssoufia.

Son obsession pour la photo et les réseaux sociaux lui a fait prendre des risques inutiles. Après être monté sur le toit du train, le jeune homme a touché accidentellement un câble haute tension de plus de 20 000 volts.

La victime a été transférée d’urgence à l’hôpital, mais malheureusement il n’a plus survécu à ses nombreuses blessures.

Une enquête a été ouverte par la justice pour faire la lumière pour cet incident qui a créé l’émoi parmi les employés de l’ONCF.

Sujets associés : Office national des chemins de fer (ONCF) - Accident - Youssoufia - Photos

Aller plus loin

Une personne se jette sous un train à Salé

Un drame s’est produit dimanche, vers 11h30 du matin, à Salé. Un homme s’est jeté sur les rails à l’arrivée d’un train reliant Casablanca à Kenitra.

Maroc : il meurt tragiquement en prenant un selfie à Taounate

Un jeune homme est décédé en se prenant en photo au sommet d’une montagne dans la commune d’El Bibane, province de Taounate.

Maroc : un jeune saute d’un train en marche

Un accident tragique s’est produit dans la nuit du lundi au mardi près de la commune d’Amsoun. Un jeune trentenaire s’est donné la mort en sautant d’un train qui roulait en...

Elle fait une chute mortelle en prenant un selfie

Une jeune de 18 ans est morte suite à une chute du 4ᵉ étage. L’accident s’est produit jeudi dernier sur le boulevard Ennakhil à Oujda.

Ces articles devraient vous intéresser :

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans le cadre de son accord avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), le gouvernement marocain va continuer à financer les études et l’acquisition de biens immobiliers liés à l’extension du réseau de ligne à grande vitesse (LGV) vers les villes...

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

L’ONCF dévoile ses nouvelles ambitions

L’Office national des chemins de fer (ONCF) ambitionne de mettre en place un écosystème industriel ferroviaire autour d’une unité de production de rames automotrices. Dans ce sens, il a lancé un appel à manifestation d’intérêt à destination des...

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.