Les Marocains doutent de la capacité des hôpitaux à stopper le coronavirus

25 mars 2020 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plus les cas de contamination se multiplient, plus les Marocains doutent de la capacité du système sanitaire à faire efficacement face à la pandémie. L’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a mené une étude sur le terrain qui montre clairement l’étendue de la préoccupation des Marocains.

L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 2 470 personnes représentant la population marocaine âgée de 18 ans ou plus. Selon MIPA, 81 % des citoyens marocains interrogés ont exprimé leurs "inquiétudes" concernant l’infection par le coronavirus, tandis que 74 % se sont montrés "sceptiques" quant à la capacité des hôpitaux marocains à faire face aux effets de la pandémie. Seuls 26 % ont déclaré "avoir confiance" en la capacité des hôpitaux marocains à traiter les patients atteints du virus, et "à mettre un terme à sa propagation".

L’autre chose que l’étude a le mérite de révéler, est que 96 % des répondants sont préoccupés par la propagation du virus dans le pays, tandis que 90 % sont préoccupés par les conséquences de la pandémie sur l’activité économique marocaine. Par contre, 97 % des répondants disent être fermement "engagés" à se laver les mains plusieurs fois par jour. 82 % sont aptes à "respecter" la décision publique de confinement à domicile, et ne veulent sortir de chez eux qu’en cas de nécessité. Et ils sont 58 % à faire "confiance" aux efforts du gouvernement pour stopper l’épidémie du coronavirus.

Néanmoins, la totalité des 2 470 Marocains interrogés sont en accord avec "l’interdiction des grands rassemblements", mais également la "suspension des voyages à destination et en provenance du Maroc".

Sur un autre sujet connexe, 90 % de l’échantillon étudié ont déclaré "être d’accord" avec la suspension des prières du vendredi, mais aussi des autres jours dans les mosquées. 10 % sont donc opposés à cette dernière mesure, et 99 % sont convaincus qu’il était nécessaire de suspendre les cours.

Sujets associés : Etude - Sondage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Etude

Daech prépare-t-il de nouvelles attaques terroristes ?

L’organisation terroriste Daech prépare des attaques dans les tout prochains jours. C’est du moins, ce qu’a révélé une étude du Centre européen d’études sur le terrorisme.

Coronavirus : la charge virale plus élevée chez les enfants de moins de 5 ans

Selon une étude récente sur les risques potentiels de transmission du coronavirus, la charge virale des enfants de moins de 5 ans dépasse de plus de 100 fois celle des adultes.

Une entreprise américaine apporte sa contribution au développement du premier robot humanoïde marocain

Séduite par l’expertise marocaine dans le secteur de l’intelligence artificielle (IA), l’entreprise américaine FotaHub Inc. a choisi d’investir dans le projet de développement du premier robot humanoïde marocain nommé « Shama ». Hajar Mousannif, professeure...

Les Marocains préfèrent consommer local, selon une étude

Une étude menée par le groupe Sunergia sur la préférence des Marocains en matière de consommation, a révélé qu’ils sont nombreux à opter pour les produits fabriqués au Maroc.

Les Marocains racistes ? une enquête tente de répondre

Le Baromètre arabe a mené une étude sur la perception des Marocains sur la discrimination raciale et la discrimination anti-noire. Qu’en pensent-ils ?

Sondage

Une majorité d’Espagnols considère que le Maroc est une menace

Les Espagnols n’approuvent pas la récente déclaration du Chef du gouvernement marocain sur la marocanité de Sebta et Melilla. 63% des personnes interrogées dans un sondage reconnaissent que le Maroc représente une menace pour la souveraineté de l’Espagne...

La majorité des Marocains favorable à l’ouverture des frontières maroco-algériennes

Une majorité des Marocains se dit favorable à l’ouverture des frontières terrestres et aériennes entre le Maroc et l’Algérie. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par le Baromètre arabe.

Le parti populaire agacé par un sondage sur la « marocanité » de Ceuta et Melilla

En Espagne, le Parti populaire (PP) a fustigé un sondage sur les villes Ceuta et Melilla, réalisé par le Centre d’investigations sociologiques (CIS). Il demande des «  explications  » au gouvernement de Pedro...

Près de 85% des citoyens arabes s’opposent à la normalisation avec Israël

La normalisation des relations diplomatiques entre Israël et quatre pays arabes que sont les Emirats arabes unis, le Maroc, le Soudan, Bahreïn n’est pas du goût de près de 85 % des citoyens arabes. C’est ce que révèle un sondage du Centre arabe de recherche...

Les Marocains préfèrent la Chine aux États-Unis (Sondage)

Les Marocains font plus confiance à la Chine qu’aux États-Unis, indiquent les résultats de la 6ᵉ édition du « Baromètre arabe ». Ce sondage, bouclé en octobre dernier concerne six pays de la région MENA.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Coronavirus : Tanger isolée durant l’Aïd Al-Adha

Les habitants de Tanger sont contraints de rester sur place pour la célébration de l’Aïd Al-Adha. La décision est issue d’une réunion présidée par le wali, mercredi, avec les associations professionnelles, les autorités locales, les organismes sociaux, la...

Le Maroc veut vacciner la majorité des élèves avant fin septembre

Depuis le 31 août, le Maroc a élargi la campagne nationale de vaccination anti-Covid-19 aux adolescents âgés de 12 à 17 ans. À la date du 10 septembre 2021, quelque 646 228 adolescents ont déjà reçu leur première dose de...

Maroc : le secteur de la microfinance en difficulté

Les institutions de microcrédit entament un plan de relance du secteur en raison de l’insolvabilité de certains clients suite aux conséquences économiques de la crise sanitaire.

Maroc : voici les conditions pour un déconfinement réussi

Les Marocains pressés de sortir du confinement, devront encore prendre leur mal en patience. Le chef du gouvernement a annoncé lundi, que "le processus de déconfinement sera amorcé dès que les conditions épidémiologiques et logistiques seront réunies", tout...

Coronavirus au Maroc : le taux de guérison dépasse les cas sous traitement

Plus de deux mois après le recensement du premier cas de covid-19, le Maroc compte plus de personnes guéries que de cas sous traitement.