Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

25 août 2022 - 05h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Moulay Abdelkader El Alaoui, président de la Fédération nationale de la minoterie, a déclaré à SRNTnews que la consommation nationale de céréales n’est pas en danger, expliquant que le gouvernement est parvenu à atténuer les effets de la conjoncture économique.

S’appuyant sur les chiffres du ministère de l’Agriculture, le responsable a souligné que le stock de blé tendre a atteint 21 millions de quintaux jusqu’à aujourd’hui, et qu’il est composé principalement de blé importé, compte tenu d’une forte baisse de la production nationale, estimée à 34 millions de quintaux, contre 103 millions l’année dernière.

A lire : Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

Pour assurer son approvisionnement, au cours de la campagne agricole de cette année, le Maroc s’est tourné vers les pays comme la France, la Pologne et la Hongrie, tandis que le blé dur provient du Canada, a-t-il ajouté.

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le royaume souffre également de conjoncture économique. Au premier semestre de l’année, le pays a dépensé 13,6 MMDH pour son approvisionnement en céréales contre 8,61 milliards de dirhams, au cours de la même période, un an auparavant, selon les données de l’Office des changes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Agriculture

Aller plus loin

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À...

Céréales : le Royaume-Uni veut fournir du blé au Maroc

Dans sa politique de diversification des sources d’approvisionnement en blé, en raison de la guerre en Ukraine, le Maroc pourrait se tourner vers le Royaume-Uni. Le pays se...

Le Maroc, premier importateur de blé tendre français

En avril 2021, le Maroc a importé la plus grosse part de blé tendre français, faisant de lui, le premier client hors Union européenne de l’hexagone. C’est environ un quart de...

Céréales : pour éviter la pénurie, le Maroc diversifie ses sources d’approvisionnement

Pour assurer son approvisionnement en céréales, le Maroc a opté pour une diversification des sources sur le marché international. Lors de la précédente saison agricole, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.