Blé : le Maroc lance un nouvel appel d’offres

29 avril 2022 - 12h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc compte importer trois millions de quintaux de blé tendre et un million de quintaux de blé dur. pour sécuriser son stock stratégique de céréales Mercredi, un nouvel appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 17 mai, a été lancé dans ce sens.

C’est le deuxième appel d’offres lancé par l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL), rapporte Medias 24, selon lequel le premier qui avait été initié et qui concernait les mêmes quantités n’a pas permis de couvrir les demandes de l’État. Sur les 3Mqx de blé tendre, demandés, seul 1,36Mqx a été sécurisé et aucune offre n’a été formulée pour le blé dur, précise le site.

A lire : Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Le nouveau marché porte sur trois millions de quintaux de blé tendre et un million de quintaux de blé dur pour une durée de deux mois la prime maximale de stockage stratégique des céréales est de 5 dirhams par quintal et par mois. Le coût maximal pour l’État est de 40 MDH. L’ouverture des plis pour cet appel d’offres est prévue le 17 mai. Les quantités devront être réalisées au plus tard le 31 mai et justifiées par les attestations d’escale et d’importation, souligne la même source.

Interpellé sur la situation des exportations du blé, un membre de fédération nationale des minotiers (FNM) a confié au journal en ligne qu’« on ne peut pas faire du stockage stratégique pendant cette période de soudure où les cours sont élevés. »

Et d’expliquer que c’est cette logique qui a prévalu lors des réponses au premier appel d’offres. « Si aucun opérateur n’a répondu au blé dur, c’est parce les prix sont trop élevés et les opérateurs importent à prix tendu », a-t-il expliqué.

Sujets associés : Importations - Alimentation

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Le ministre de l’Agriculture Mohamed Sadiki a annoncé lors de son dernier passage au parlement que la production de céréales cette année sera fortement réduite en raison de la...

Maroc : le stock de céréales largement suffisant

Un stock abondant de céréales est disponible dans les marchés nationaux du royaume. C’est ce qu’a déclaré le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et...

Maroc : les importations de céréales en hausse de 49,8%

Les importations de céréales pour le compte des sept premiers mois de l’année ont atteint 5,9 millions de tonnes, en progression de 49,8% par rapport aux sept premiers mois de...

Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Dans un contexte marqué par la hausse des prix des matières premières, le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant, ceci, grâce aux dispositifs d’approvisionnement mis en place par...

Nous vous recommandons

Importations

Melilla compte sur l’Europe pour faire pression sur le Maroc

La Confédération des employeurs de Melilla (CEME-CEOE) dénonce la fermeture unilatérale par le Maroc du poste douanier et entend saisir le Conseil de l’Europe «  pour qu’elle contraigne le Maroc à autoriser à nouveau les importations ...

Tomate marocaine : l’Espagne fait pression sur l’Europe

Le gouvernement espagnol a demandé à la Commission européenne de veiller au respect de l’accord commercial avec le Maroc, a indiqué mercredi, le secrétaire général de l’agriculture et de l’alimentation, Fernando...

Quelles conséquences économiques de la guerre russo-ukrainienne pour le Maroc ?

La guerre russe en Ukraine pourrait impacter négativement l’économie marocaine, les deux pays étant les partenaires commerciaux du Maroc. Le royaume pourrait être confronté à une flambée des prix de certains produits, notamment le...

Maroc : la facture énergétique en baisse de 34,6% en 2020

La facture énergétique du Maroc a considérablement chuté en 2020. C’est ce qui ressort du rapport annuel sur le commerce extérieur au titre de l’exercice 2020, réalisé par l’Office des changes.

L’Espagne pourrait importer plus d’huile d’olive du Maroc cette année

Le gouvernement et les producteurs espagnols craignent une pénurie de l’huile d’olive en raison de la sécheresse. Pour pallier cette situation, le pays pourrait opter pour une augmentation de ses importations du...

Alimentation

La ville de Rabat a trouvé une solution pour ses espaces verts

Avec ses espaces verts toujours en extension, ses jardins et parcs, Rabat ville lumière est en besoin croissant d’eau. Près de 660 millions de DH ont été prévus dans le cadre de ce programme supervisé par la société Rabat région...

Coronavirus : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Bon nombre de Marocains ont pris d’assaut les magasins de chaînes de distribution pour s’approvisionner en quantité suffisante de produits de consommation avant qu’un confinement ne soit décrété. La crainte du coronavirus est bien...

Ramadan 2021 : Mohammed VI ordonne le lancement de l’opération de distribution alimentaire

À quelques heures du début du mois de ramadan au Maroc, le roi Mohammed VI a instruit les responsables de la fondation Mohammed V à l’effet de lancer la 22ᵉ édition de l’opération de distribution alimentaire au profit de trois millions de...

Un concurrent israélien de Glovo s’attaque au Maroc

L’application de livraison de nourriture « Haat » (« apporter » en arabe), qui jusque-là opère exclusivement dans le secteur arabe et essentiellement rural en Israël, prévoit de proposer ses services à l’étranger, notamment au...

Coronavirus au Maroc : flambée des prix des légumes et légumineuses

Les prix des légumes et légumineuses connaissent depuis quelques jours une forte augmentation. En cause la propagation rapide du coronavirus dans le pays.