Maroc : où en est l’enquête sur le scandale des appels d’offre au ministère de la Santé ?

24 novembre 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’enquête sur le scandale des appels d’offres du ministère de la Santé impliquant 31 personnes, y compris des cadres, des fonctionnaires et des ingénieurs des services centraux et régionaux du département de la Santé a duré plus de huit mois. Où en sont les investigations ?

Du nouveau dans l’enquête liée à l’affaire de détournement et la dilapidation de fonds publics impliquant 31 suspects, y compris des cadres, des fonctionnaires et des ingénieurs des services centraux et régionaux du ministère de la Santé. L’ancienne présidente du service du matériel et de la maintenance au sein du ministère de la Santé à Rabat a été récemment interrogée par le juge d’instruction, fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdat Al Maghribiya. Elle est poursuivie pour sa responsabilité pénale dans un ensemble de dysfonctionnements, et sa relation avec des appels d’offres illégaux. La responsable a rejeté en bloc les accusations. Elle a assuré avoir fait son travail uniquement dans le cadre de ses responsabilités. Se basant sur le principe de la présomption d’innocence, sa défense a demandé sa liberté provisoire.

À lire : Ouezzane : un ancien directeur d’une agence bancaire en prison pour détournement

L’éclatement de cette affaire fait suite à l’ouverture d’une enquête et au déferrement par le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers relevant de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) de 31 personnes, dont 18 fonctionnaires du département de la Santé et 13 entrepreneurs et employés devant le Parquet général près la Cour d’appel de Casablanca, le 29 mars 2022. Ces individus seraient impliqués dans la dilapidation de deniers publics à travers la passation et l’exécution d’appels d’offres, la corruption, les délits d’initiés et le trafic d’influence. D’importantes sommes d’argent (pots-de-vin) avaient été saisies chez deux ingénieurs biomédicaux exerçant dans le secteur de la santé.

Sujets associés : Ministère de la Santé - Enquête

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Blé : le Maroc lance un nouvel appel d’offres

Le Maroc compte importer trois millions de quintaux de blé tendre et un million de quintaux de blé dur. pour sécuriser son stock stratégique de céréales Mercredi, un nouvel appel...

Fnideq : arrestation d’un policier pour détournement de fonds

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation d’un brigadier de police qui exerçait en tant que comptable dans la brigade mobile de maintien de...

Ouezzane : un ancien directeur d’une agence bancaire en prison pour détournement

Un ancien directeur d’une agence bancaire à Ouezzane, accusé de détournement de fonds, a été placé en détention sur ordre du juge d’instruction de la chambre criminelle chargée des...

Maroc : scandale de détournement à Barid al maghrib

De hauts responsables de Barid al maghrib et des services “Amana” sont au coeur d’un scandale financier. En tout, 30 % du chiffre d’affaires du pôle “Amana” auraient été...

Nous vous recommandons

Ministère de la Santé

Le Maroc va continuer à utiliser le vaccin AstraZeneca

Alors que plusieurs pays européens comme la France, l’Allemagne et l’Italie ont suspendu l’utilisation du vaccin britannique AstraZeneca, le Maroc a décidé de continuer à l’utiliser dans les campagnes de vaccination à l’échelle nationale. Telle est la...

Le Maroc annonce un premier décès lié au Coronavirus

Le ministère de la Santé vient d’annoncer, ce mardi 10 mars, le décès du deuxième cas détecté et confirmé de coronavirus au Maroc.

Coronavirus/ Maroc : les chiffres du jour

Quelque 68 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées ce vendredi 5 juin au Maroc, portant le nombre total depuis mars dernier à 8 071.

Coronavirus au Maroc : rebond des contaminations

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi à 18 h, le recensement de 135 nouveaux cas de coronavirus. Le total des infections au Maroc s’élève à 8 437, depuis l’apparition du premier cas du covid-19.

Coronavirus au Maroc : voilà les chiffres du 6 avril

Une forte progression des infections au covid-19 est notée au Maroc, ce lundi à 8 h, avec 92 nouveaux cas recensés depuis hier soir.

Enquête

Affaire Pegasus : le Maroc rejette les accusations d’espionnage de journalistes

L’information selon laquelle un service de sécurité marocain aurait utilisé un logiciel-espion mis au point par une société israélienne pour viser une trentaine de journalistes est fausse selon les autorités marocaines. Le gouvernement dément et se réserve...

Maroc : la confiance des ménages est au plus bas

Le léger redressement de l’activité nationale n’a pas pu maintenir la confiance des ménages. Le moral des ménages est à son plus bas niveau à en croire les résultats de l’enquête de conjoncture du Haut commissariat au plan...

Au Maroc, les accusations contre les pétroliers sont fondées

L’enquête sur le présumé cartel des distributeurs de carburant a été bouclée, et le Conseil de la concurrence a envoyé ses griefs définitifs au Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) et aux 9 opérateurs...

Maroc : un politicien condamné à 3 ans de prison pour achat de voix

Le représentant du Rassemblement national des indépendants (RNI) aux élections professionnelles de la région de Guelmim a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir acheté des voix.

« Projet Pegasus » : Emmanuel Macron veut tout savoir

Le président français Emmanuel Macron a réuni, ce jeudi 22 juillet, un conseil de défense « exceptionnel dédié à l’affaire Pegasus et à la question de la cybersécurité ». L’annonce a été faite par Gabriel Attal, le porte-parole du...