Maroc : augmentation de la production nationale d’olives malgré la sécheresse

22 septembre 2022 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Une forte hausse de la production d’olives a été enregistrée au Maroc durant la campagne agricole 2021-2022. Elle est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 21 % par rapport à l’année dernière.

Ainsi, la production nationale d’olive pour la campagne 2021-2022 est estimée à 1,96 million de tonnes, selon les chiffres publiés par le ministère de l’Agriculture lors d’une rencontre avec les professionnels du secteur.

À lire : Olive : malgré la sécheresse, une récolte quasi record au Maroc

Ces derniers ont insisté sur la nécessité de consolider la filière misant sur l’augmentation de la superficie, l’amélioration de la production et des circuits de distribution et de la commercialisation, l’augmentation du nombre d’unités de valorisation et la promotion des systèmes d’irrigation économes en eau. Le secteur doit aujourd’hui sa stabilité au programme Plan Maroc Vert, aux aides de l’État et aux efforts des professionnels.

À lire : La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

L’olive de table occupe aujourd’hui la troisième place dans la balance commerciale, tandis que l’huile d’olive est classée au 9ᵉ rang. Malgré les obstacles, la filière génère quelque 51 millions de journées de travail par an et contribue à hauteur de 20 %, à la couverture des besoins en huiles végétales alimentaires.

Sujets associés : Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Huile d’olive - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Olive marocaine : forte hausse de la valeur

Le Maroc devrait produire 1,07 million de tonnes d’olives à l’automne 2023, une production qui rapporterait 7,4 milliards de dirhams au royaume, soit une augmentation de 10 %...

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des...

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Maroc : les producteurs d’huile d’olive déçus

En pleine campagne oléicole, les producteurs marocains d’huile d’olive et d’olives de table se préparent à de faibles rendements. Les pertes cette année sont estimées à 30 %, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.