La hausse du prix de l’huile d’olive au Maroc fait craindre une fraude massive

9 décembre 2022 - 18h40 - Economie - Ecrit par : A.T

En raison de la hausse des prix due à la crise mondiale et surtout la sécheresse qui a touché le Maroc durant la campagne agricole cette année, les prix de l’huile d’olive sont en forte hausse. Les producteurs appellent à être vigilants contre la fraude.

À l’instar d’autres pays producteurs d’olives, le royaume s’attend à une baisse de la production. Si en Espagne la récolte sera en chute de 40 %, au Maroc, le dernier bulletin du Conseil oléicole international de novembre, table sur une baisse de 20 %.

Conséquence, les prix de l’huile d’olive, un ingrédient clé de la cuisine locale, ont flambé. Cette situation pourrait cependant avoir un impact sur la demande, souligne le document, précisant qu’elle a déjà provoqué une chute de la consommation d’ordinaire importante.

A lire : Huile d’olive : l’Espagne dénonce la concurrence marocaine

Crédité de seulement 2 % du marché des huiles végétales dans le pays, le marché de l’huile d’olive doit impérativement garder ses consommateurs, avertit Abdellatif Ghedira, directeur du Conseil oléicole international, qui encourage cette année les producteurs à miser sur la qualité.

Dans ce sens, le président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive (Interprolive) a alerté sur une recrudescence des fraudes. Localement, l’huile d’olive étant vendue en vrac, elle peut facilement être allongée avec une autre huile végétale moins chère.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Huile d’olive - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Les déchets oléicoles : un danger pour l’environnement

La gestion des déchets issus du processus d’extraction de l’huile d’olive constitue un casse-tête pour les autorités de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui font face à...

Huile d’olive : l’Espagne dénonce la concurrence marocaine

L’Union européenne (UE) vient d’allouer 115 millions d’euros au Maroc pour soutenir le royaume dans la plantation d’arbres dont 600 000 nouveaux oliviers. Une mauvaise nouvelle...

L’huile d’olive marocaine attaquée en Espagne

Il circule sur les réseaux sociaux depuis le mois de juillet une information selon laquelle l’huile d’olive marocaine « peut entrer dans n’importe quel pays de l’Union...

Le Maroc absent du Top 10 des meilleures huiles d’olive au monde

L’huile d’olive marocaine ne figure pas parmi les dix meilleures au monde, selon le dernier classement du Guide Evooleum des 100 meilleures huiles d’olive extra vierges au monde.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.