Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

11 mars 2022 - 11h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est insuffisante, l’on annonce que le stock national existant ne peut tenir que 5 mois.

La guerre en Ukraine aura un impact sur l’économie marocaine, en raison des liaisons commerciales que le royaume a tissées avec les deux pays, notamment l’import du blé d’Ukraine et l’exportation des agrumes en Russie.

S’agissant du blé, la facture est de plus en plus salée. Le Maroc importe en moyenne, chaque année, 3 à 4 millions de tonnes de blé tendre et 800 000 à 900 000 tonnes de blé dur. Les prix ont franchi un sommet de 450 dollars la tonne. Le coût des importations est passé de 901 millions de dirhams en janvier 2021 à 2,6 milliards de dirhams en janvier dernier, selon les dernières données de l’Office de change.

A lire : Maroc : le prix du pain emporte deux responsables de la fédération des boulangers

Interpellé, Abdelkader Alaoui, président de la Fédération nationale de la minoterie (FNM) a indiqué que « la guerre en Ukraine a impacté les prix du blé sur le marché international. Mais le stock de blé du Maroc couvrira cinq mois de consommation nationale. »

Cependant, malgré les circonstances actuelles, le responsable a souligné que les importations ne se sont pas arrêtées, car les navires accostent dans les ports marocains et d’autres sont en route vers eux, tandis que les importateurs marocains sont stationnés sur d’autres marchés.

Sujets associés : Importations - Guerre - Ukraine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Blé tendre : le Maroc, 3ᵉ client hors UE de la France en mai

Le mois dernier, le Maroc a importé de France 146 000 tonnes de blé tendre, devenant ainsi l’un des principaux clients hors Union européenne (UE) de...

Maroc : l’inflation s’envole

Au vu de l’évolution de la situation économique marquée par la flambée du prix de certains produits, Bank al-Maghrib estime que l’inflation pourrait atteindre 4,7 % à la fin de...

Maroc : le prix du pain emporte deux responsables de la fédération des boulangers

Lors d’une réunion extraordinaire de son bureau central, la Fédération nationale de la Boulangerie et pâtisserie au Maroc (FNBP) a suspendu deux responsables. Une suspension qui...

Vers une augmentation du prix du pain au Maroc ?

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Le prix du pain pourrait augmenter prochainement au Maroc, en raison de l’instabilité sur le marché...

Nous vous recommandons

Importations

Les Marocains consomment de plus en plus de riz

Les importations de riz ont doublé au cours des huit premiers mois de l’année 2020. Les entreprises marocaines opérant dans le secteur n’ont eu d’autre choix que de suivre la forte demande des consommateurs.

La Chine augmente le prix du fret maritime vers le Maroc

Les entreprises du transport de marchandises vers la Chine sont inquiètes à cause d’une forte augmentation des prix du fret maritime des conteneurs vers le Maroc. Cette situation serait due par le renforcement par les autorités chinoises des mesures de...

Le Maroc mise sur la préférence nationale

Permettre aux entreprises marocaines, TPE et PME surtout, de profiter des commandes publiques pour leur relance en cette période de crise, c’est tout le sens du principe "préférence nationale". Le gouvernement entend aller...

Sahara : l’Algérie maintient le blocus commercial contre l’Espagne

L’Association professionnelle des banques et établissements financiers (ABEF) d’Algérie a précisé dans une note publiée samedi que la suspension des opérations de commerce extérieur de biens et services de et vers l’Espagne n’affecte pas les biens domiciliés...

Le principal importateur de cannabis en France entre-temps en cavale au Maroc interpellé

Considéré comme le principal importateur de cannabis en France, Moufide Bouchibi alias «  Mouf  » en cavale au Maroc en 2012 a été arrêté à Dubaï. Il sera extradé vers l’Hexagone où il purgera une peine de 20 ans de...

Guerre

Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

L’Algérie vient de commander des drones armés turcs Bayraktar TB2, acquis par le Maroc depuis l’année dernière. Les deux pays continuent leur course à l’armement.

Le Maroc réagit à la condamnation de Brahim Saadoun

Le Maroc a finalement réagi à la situation du jeune marocain Brahim Saadoun, condamné à la peine capitale au Donbass, pour son engagement aux côtés de l’armée ukrainienne.

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

Affaire Brahim Saadoun : le président de la Douma veut la peine de mort

L’affaire du jeune combattant marocain condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk continue de susciter des réactions. Pendant que les associations des droits de l’homme appellent le président Poutine à intervenir pour épargner...

Hommage aux soldats marocains morts pour la France

Une cérémonie d’hommage aux soldats marocains morts pour la France durant la Seconde guerre mondiale a été rendue ce dimanche 8 mai.

Ukraine

Quelles conséquences économiques de la guerre russo-ukrainienne pour le Maroc ?

La guerre russe en Ukraine pourrait impacter négativement l’économie marocaine, les deux pays étant les partenaires commerciaux du Maroc. Le royaume pourrait être confronté à une flambée des prix de certains produits, notamment le...

L’incroyable parcours de deux étudiants marocains qui ont quitté l’Ukraine (vidéo)

Mohamed Essrhir et Mehdi Aghfir, deux étudiants marocains en 3e et 5e année de médecine à l’Université nationale de Kharkiv (Ukraine), ont réussi à quitter la ville et le pays avec d’autres camarades, après les premières attaques de la...

Guerre en Ukraine : deux Marocains tués par des soldats russes ?

Deux Marocains auraient été tués par des soldats russes lors d’une attaque à Berdiansk (sud-est de l’Ukraine). Une information diffusée par un écosystème de désinformation et de propagande de la Russie.

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon le représentant commercial de la Russie au...

Du nouveau dans l’affaire Brahim Saadoun

Le Maroc est autorisé à communiquer avec le combattant marocain pro-Ukraine Brahim Saadoun condamné à mort le 9 juin en compagnie de deux Britanniques par la justice des autorités séparatistes de...