Le Maroc n’est pas menacé par la crise alimentaire malgré la guerre en Ukraine

5 avril 2022 - 05h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Malgré la sévère sécheresse et les effets de l’invasion russe en Ukraine, le Maroc a pu sécuriser cette année ses besoins en blé. Avec le Nigeria, le royaume est l’un des rares pays en Afrique à réussir ce challenge.

Ce défi majeur a été relevé grâce à la politique d’approvisionnement instaurée par les pouvoirs publics, indique une étude publiée par le PCNS qui a suivi les répercussions de la guerre russo-ukrainienne sur la souveraineté alimentaire de l’Afrique, précisant le Maroc dispose d’une source diversifié pour son approvisionnement.

3ᵉ importateur de blé en Afrique, le Maroc a réduit l’année dernière ses importations de blé de 0,7 million de tonnes grâce à de bonnes conditions climatiques qui ont permis d’améliorer la production. S’agissant de ses importations, elles n’ont pas dépassé 5,5 millions de tonnes, soit un million de tonnes, en Russie avec 0,8 million de tonnes, au Canada avec 0,7 million de tonnes et aux États-Unis d’Amérique avec 0,6 million de tonnes.

A lire : Avec le phosphate, le Maroc est devenu « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial »

Contrairement au royaume, l’Algérie deuxième importateur de blé en Afrique, n’a pu relever ce challenge, subissant de plein fouet les conséquences de la guerre en Ukraine. Le pays s’est récemment tourné vers la Russie pour son approvisionnement au détriment de la France et d’Allemagne. L’Algérie importe 7,7 millions de tonnes, sachant qu’elle a produit 3,6 millions de tonnes durant la campagne agricole 2021-2022.

Selon l’étude, deux pays sont fortement menacés par cette crise. Il s’agit de la Libye et la Tunisie, le premier importe 60 % de ses besoins en blé de l’Ukraine et environ 15 % depuis la Russie, ce qui oblige à chercher des alternatives au plus vite avant que leur stock ne soit épuisé.

Sujets associés : Guerre - Ukraine - Russie - Importations - Sécheresse au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

« La guerre en Ukraine rend les choses compliquées », selon Akhannouch

La guerre en Ukraine s’est invitée à l’ouverture de la session parlementaire, notamment en raison de la flambée des prix de plusieurs produits de base. Le RNI, le PAM et l’Istiqlal...

Hausse des prix : le gouvernement se justifie et rassure

Le gouvernement a réagi à la tension sociale liée à la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, admettant que cette situation devrait perdurer, mais que le pays...

Avec le phosphate, le Maroc est devenu « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial »

Le Maroc possède 75 % des réserves mondiales de phosphate -un minéral utilisé dans les engrais-, et ses exportations contribuent à réduire la faim en Afrique subsaharienne. Mais ce...

Le Maroc ne sera pas touché par une éventuelle crise alimentaire

La flambée du prix du baril de pétrole, la guerre en Ukraine, le changement climatique et l’importante sécheresse risquent de durer et de provoquer une crise alimentaire sans...

Nous vous recommandons

Guerre

Un centre d’accueil à Bucarest pour les Marocains en Ukraine

Dans la poursuite des mesures prises pour faciliter le retour des Marocains toujours présents en Ukraine, les autorités diplomatiques en Roumanie ont installé un centre d’accueil à Bucarest, destiné aux Marocains qui ont fui par la frontière...

Aptiv lance une vaste campagne de recrutement au Maroc

Le groupe équipementier américain Aptiv, spécialisé dans les systèmes de câblage, a lancé un vaste plan de recrutement pour le compte de sa nouvelle usine située à Oujda.

Maroc : le prix du gasoil dépasse celui de l’essence

Une première Maroc. Le prix du gasoil a connu une augmentation telle, qu’il vient de dépasser celui de l’essence. En deux semaines, le gasoil a enregistré une hausse du prix d’un peu plus d’un dirham, atteignant mercredi 14,30...

L’Algérie a dépensé 375 milliards de dollars dans "sa guerre" contre le Maroc

375 milliards de dollars, c’est le montant déboursé par l’Algérie dans la guerre contre le Maroc depuis 1975. Ainsi, en 45 ans, le trésor public a été délesté de 8,5 milliards de dollars par an, soit 23 millions de dollars par...

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

Ukraine

Vers un accord de libre-échange entre le Maroc et l’Ukraine

L’Ukraine compte négocier un accord de libre-échange avec un certain nombre de pays d’Afrique du Nord, dont le Maroc, a indiqué le vice-ministre ukrainien du Développement économique, du commerce et de l’agriculture, Taras...

La Russie ne chercherait-elle pas à pousser le Maroc et l’Algérie à la guerre ?

L’historien et arabisant français Jean-Pierre Filiu estime qu’une « escalade de la crise ukrainienne pourrait désormais avoir des retombées en Méditerranée » et qu’après l’Ukraine une guerre pourrait avoir lieu en Méditerranée orientale, où la Russie a envoyé...

Un centre d’accueil à Bucarest pour les Marocains en Ukraine

Dans la poursuite des mesures prises pour faciliter le retour des Marocains toujours présents en Ukraine, les autorités diplomatiques en Roumanie ont installé un centre d’accueil à Bucarest, destiné aux Marocains qui ont fui par la frontière...

Ukraine : les fêtes de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd-al-Adha désormais jours fériés

Le président Volodymyr Zelensky a annoncé, lundi 18 mai, journée du souvenir des victimes du génocide des Tatars de Crimée, que l’Aïd al-Adha et l’Aïd al-Fitr, sont désormais des jours fériés officiels en...

De moins en moins de Marocains à rapatrier d’Ukraine

Les autorités marocaines ont décidé d’annuler le dernier vol de rapatriement des Marocains d’Ukraine. Le nombre de demandes devenant de plus en plus faible.

Russie

La Russie autorise à nouveau les Marocains sur son territoire

La Russie a annoncé que les Marocains qui détiennent un visa en cours de validité peuvent se rendre sur son territoire.

Les États-Unis pressent le Maroc à se joindre aux sanctions contre la Russie

Les États-Unis exhortent le Maroc — qui a jusque-là adopté une position neutre sur la guerre en Ukraine-, Israël et l’Algérie à sanctionner, à leur tour, la Russie. Le sujet est au menu des discussions que Antony Blinken, secrétaire d’État américain aura avec...

Le Maroc aurait-il abandonné Brahim Saadoun à son sort ?

Brahim Saadoun a-t-il été abandonné à son sort ? Les dernières déclarations du président de la république autoproclamée de Donetsk, Denis Vladimirovitch Pouchiline en donnent l’impression.

Vers la réception des premières doses du vaccin Spoutnik V au Maroc ?

La compagnie Royal Air Maroc (RAM) s’envolera, dans les tout prochains jours, vers la Russie pour assurer l’acheminement des lots du vaccin Spoutnik V commandés par le Maroc. Le ministère de la Santé n’a, pour l’instant, confirmé...

Sahara marocain : la Russie dénonce « une décision unilatérale » des Etats-Unis

La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis n’est pas du goût de la Russie. Moscou a dénoncé, vendredi, la décision du président américain Donald Trump et estime qu’elle « sort complètement du cadre du droit international...

Importations

L’Algérie reprend ses relations commerciales avec l’Espagne

L’Algérie a levé jeudi son blocus commercial contre l’Espagne, autorisant à nouveau les opérations de commerce extérieur avec le pays. Est-ce le début d’un apaisement des tensions entre les deux pays...

Les transfert des MRE en légère baisse

À fin janvier dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 6,09 milliards de dirhams (MMDH) contre plus de 6,74 MMDH en 2021, selon l’Office des changes.

Réouverture des frontières : les patrons de Melilla expriment des craintes

Comment vont s’opérer le trafic de marchandises et les contrôles sanitaires après la réouverture des frontières de Sebta et Melilla prévue le mardi 17 mai prochain ? C’est la grosse préoccupation des entrepreneurs de Melilla qui demandent à la délégation...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses priorités, pour sortir le royaume de...

Maroc-Israël : nouveaux accords entre les organisations patronales

La coopération entre le Maroc et Israël prend une autre tournure avec la signature, lundi 22 mars, d’un accord de partenariat stratégique pour promouvoir les relations économiques et commerciales et le développement technologique entre les deux pays....

Sécheresse au Maroc

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le...

Les hammans marocains incités à consommer moins d’eau

À l’initiative de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, une campagne de sensibilisation a été lancée, mardi 14 janvier, pour la rationalisation de l’eau dans les hammams de la région de Rabat. L’objectif est de promouvoir les bonnes...

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Le Maroc n’est pas menacé par la crise alimentaire malgré la guerre en Ukraine

Malgré la sévère sécheresse et les effets de l’invasion russe en Ukraine, le Maroc a pu sécuriser cette année ses besoins en blé. Avec le Nigeria, le royaume est l’un des rares pays en Afrique à réussir ce...

Maroc : une cinquantaine de villes et villages manqueront d’eau cet été

54 villes et villages marocains seront touchés par une terrible sécheresse à l’été prochain, ce qui va entrainer un manque d’eau potable, selon les prévisions de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable...