Maroc : baisse de 67% de la production de blé selon la FAO

12 juin 2022 - 07h00 - Economie - Ecrit par : A.T

La production de blé au Maroc devrait chuter drastiquement cette année selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui prévoit une baisse de 67 % par rapport à l’année dernière, en raison de la sécheresse et des impacts du conflit russo-ukrainien.

Dans son récent rapport biannuel sur le marché de l’alimentation dans le monde, l’organisation a cité le Maroc parmi les pays qui ont enregistré une forte baisse de production de céréales dans le monde cette année. À l’instar de l’Australie, de l’Inde ou de l’Ukraine, le royaume devrait enregistrer une chute drastique de la production de blé, soit 67 % par rapport à l’année précédente.

A lire : Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Compte tenu de cette mauvaise saison agricole dans ces pays, la production mondiale de blé devrait baisser de 0,8 % par rapport au niveau enregistré en 2021 pour atteindre 771 millions de tonnes et marquer la première baisse en quatre ans selon la FAO, ceci, en raison de la faible pluviométrie, les impacts de la guerre en Ukraine, les changements de politique commerciale, la hausse des prix à un niveau quasi record et de la baisse prévue de la production mondiale par rapport au niveau record de 2021.

Conséquence, les importations de blé du Maroc ont monté en flèche, avec une hausse de 32 % (1,5 million de tonnes), pour atteindre le chiffre record de 6.2 millions de tonnes, afin de compenser la baisse significative prévue en production nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - FAO - Crise économique - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Maroc : les importations de céréales en hausse de 49,8%

Les importations de céréales pour le compte des sept premiers mois de l’année ont atteint 5,9 millions de tonnes, en progression de 49,8% par rapport aux sept premiers mois de...

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des...

Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Le ministre de l’Agriculture Mohamed Sadiki a annoncé lors de son dernier passage au parlement que la production de céréales cette année sera fortement réduite en raison de la...

Le Maroc intensifie l’importation de blé français

Le Maroc s’attend à recevoir une importante quantité de blé de la France. Le royaume a réceptionné 1 million de tonnes de la denrée en provenance de l’hexagone durant l’été.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).