Blé tendre : le Maroc, 3ᵉ client hors UE de la France en mai

9 juin 2022 - 15h40 - France - Ecrit par : G.A

Le mois dernier, le Maroc a importé de France 146 000 tonnes de blé tendre, devenant ainsi l’un des principaux clients hors Union européenne (UE) de l’hexagone.

Ces données compilées et publiées par le Britannique Argus, spécialiste des rapports sectoriels, montre que le Maroc occupe la troisième place des clients hors UE de la France, derrière l’Égypte (239 230 tonnes) et l’Algérie (184 940 tonnes).

À lire : Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Même si aucune exportation n’a été enregistrée vers la Chine en mai, ce pays reste le plus grand importateur de blé français depuis le début de la campagne de commercialisation 2021-2022, avec 1,9 million de tonnes importées. Elle est suivie de l’Algérie (1,6 million de tonnes) et du Maroc (1,38 million).

À lire : Le Maroc, premier importateur de blé tendre français

Par ailleurs, les exportations françaises, hors UE, de blé tendre ont atteint le niveau le plus élevé depuis la campagne 2016-2017, avec un total combiné de 7,17 millions de tonnes pour la période juillet 2021-mai 2022, contre 7,33 millions de tonnes estimées par la Commission européenne.

À lire : Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

En ce qui concerne la campagne actuelle, les estimations d’exportations de la France sont de 9,25 millions de tonnes de blé tendre vers des pays non membres de l’UE, selon l’agence nationale de l’agriculture et des produits de la mer FranceAgriMer. En juin, la France doit exporter au moins 2,08 millions de tonnes de blé, un volume jamais atteint au cours des 20 dernières années.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Importations - Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est...

Le Maroc, premier importateur de blé tendre français

En avril 2021, le Maroc a importé la plus grosse part de blé tendre français, faisant de lui, le premier client hors Union européenne de l’hexagone. C’est environ un quart de...

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Importations de blé : le Maroc se tourne vers la Russie

La Russie est devenue l’un des principaux fournisseurs de blé du Maroc, à côté de la France, de la Roumanie, de la Lituanie et de la Pologne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.